Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 août 2010 4 12 /08 /août /2010 09:01

JaneEyre"I like to serve you, sir, and to obey you in all that is right."

Jane, ahhhhhh, Jane ... C'est toujours un plaisir de relire Jane Eyre. J'aime retrouver les personnages de cette histoire, Betty, Mrs Fairfax, Adèle (qui me rappelle, beaucoup trop, certaines des petites filles que j'ai parfois pu rencontrer ...), même la noble et majestueuse Blanche Ingram.

J'aime Rochester, cet homme passioné, bouleversé, plein de contradictions et portant en lui des blessures profondes. Je l'aime encore plus que la petite Jane Eyre, presque trop pure, trop gentille, trop absolue, tellement jeune !

 

Est-il besoin de rappeler l'histoire ? Jane Eyre est une orpheline de père et de mère, élevée chez une tante odieuse puis dans une institution dure et cruelle pour jeunes filles nécessiteuses. A 18 ans, elle quitte l'Institution Lowood et prend un poste de gouvernante chez Mr Rochester, à Thornfield Hall, où elle s'occupe de sa pupille, Adèle Varens. Rochester est un homme désagréable, piquant, parfois agressif, mais Jane est malgré tout heureuse, entourée de ces gens fondementalement bons. Cependant, un mystère rode dans la demeure : des feux s'allument en pleine nuit, des gens se font agresser sauvagement dans leur lit, et un rire démoniaque retentit parfois. S'agit-il de Grace Poole, une servante exilée dans une des pièces les plus éloignées du chateau ?

Jane tombe petit à petit amoureuse de son maître, malgré ses rugosités et ses piques. Et tout laisse à croire que cet amour pourrait bien être partagé.

 

Ce roman a tout pour plaire : une passion amoureuse contrariée ; des personnages forts et attachants ; des décors romantiques (la bruyère dans le brouillard, le chateau mystérieux, des salons chaleureux). Comment peut-on ne pas aimer Jane Eyre ? Cette petite jeune fille même pas belle, et soumises à de multiples épreuves ? Comment peut-on ne pas aimer Rochester, cet homme qui veut vivre malgré tout, malgré un passé peu reluisant ?

 

Bien sûr, ce roman a des défauts. Sa fin, déjà, pour commencer, comme si le bonheur parfait n'existait pas, et qu'il fallait que les deux héros paient leur orgueil et leur ubris. Pourquoi les faire souffrir ? Pourquoi leur accorder ce demi-bonheur ?

La présence de la religion me pèse aussi (peut-être est-ce pour cette raison que je préfère Rochester à Jane) : Jane est très croyante et chacun de ses gestes est empli d'une morale protestante assez rigide. Bien sûr, elle n'est pas la plus sectaire (la palme revenant bien sûr à St-John Rivers, avec Helen Burns juste après), mais elle serait aujourd'hui qualifiée de grenouille de bénitier !

Heureusement que Rochester rattrape tout cela !

 

De plus, c'est un roman extrêmement moderne : Jane est une féministe avant l'heure, qui souhaite à tout prix être indépendante, qui proclame que les femmes ont autant de droits que les hommes, autant d'âme et d'intelligence qu'eux. Malgré ses positions morales (archaïques), elle est très moderne.

 

Malgré ses quelques défauts (la fin, une structure que je trouve un peu bancale), c'est un roman que j'adore, et dans lequel j'adore me retrouver, pour une heure ou pour une relecture complète...

 

Lu dans le cadre de la lecture commune de Whoopsy-daisy : Jane Eyre dans tous ses états.

 

Lu en anglais

LireEnVo.jpg

 

C'est un classique anglais !

EnglishClassics.jpg

Partager cet article
Repost0

commentaires

Luna 22/04/2011 14:23



Une histoire qui m'a laissée perplexe : la première fois que je l'ai lu je l'ai détesté et la seconde fois adorée... C'est assez troublant !
Je viens d'ailleurs de poster mon avis sur mon blog sur "Jane Eyre"...

Joli article, je reviendrais ;)
Bonne continuation !!



Céline 25/04/2011 08:59



Merci !Je vais aller lire ton billet. Il y a parfois des livres qui résiste à une période, pas le bon moment, pas le bon âge, et qui nous attendre tranquillement, le temps que nous soyons prêts.
Je suis ravie que Jane Eyre t'aies séduite...



clothilde 06/01/2011 11:38



J Eyre, je l'ai lu plusieurs fois il y a longtemps et je viens de le recommencer suite au film passé il y a quelques jours pour comparer. J'en suis au tout début.Comme vous, je trouve que Jane
est plutôt féministe, tant mieux je pense et par contre la religion avec Hélen B, là franchement..... Quand j'ai lu le livre ado, ça me tirait des larmes, mais là non.
 Le pasteur, c'est surtout une couverture pour son tiroir-caisse la religion, enfin, je crois. Et c'est un peu long, les charades. Bon, c'est mon avis. Bonne journée. Clothilde.



Céline 11/01/2011 10:30



Je suis totalement d'accord avec toi sur le pasteur : il a finalement très peu de religion, et beaucoup d'égoïsme.


J'ai hâte d'avoir ton avis sur la suite :)



kali 31/08/2010 22:44



Le roman de mon adolescence... Qu'est-ce que j'ai pu l'aimer!



Céline 31/08/2010 23:10



Je l'ai découvert à la même époque et comme toi, je l'ai adoré !



Lulu 30/08/2010 20:17



Je ne pensais pas aimé à ce point ce roman. Sans doute cette modernité y est pour beaucoup. Mais c'est vrai que les manières coincées de Jane agacent un peu parfois, ahah! ^^



Céline 30/08/2010 20:32



Charlotte Brontë a des idées d'une modernité étonnante ... mixée avec d'autres complètement de son époque. Ca fait un mélange détonnant !



Emmanuelle 15/08/2010 11:16



Les soeurs Bronté.... Elles ont tellement accompagné mes années d'adolescence que je les garde toujours dans mon coeur.


Il n'est pas rare, lorsque le moral se met en berne, que je relise un de ces romans...


C'est la meilleure définition que l'on puisse faire d'un classique : un livre que l'on a plaisir à lire et relire à l'infini.



Céline 17/08/2010 09:48



J'ai lu je-ne-sais-plus-où cette remarque que je trouve assez juste : "un best seller, c'est un livre qu'on aime lire, un classique, c'est un livre qu'on aime relire, parce qu'on y trouve
toujours quelque chose de nouveau."



Présentation

  • : Le blog bleu
  • : Le blog d'une curieuse, avide d'histoires, de récits, de livres, de film et d'imaginaire.
  • Contact

En passant

Envie de vacances, de bouquinage dans un jardin anglais, de farniente...

Recherche

http://www.wikio.fr

Archives

http://www.wikio.fr

Mon planning

Janvier 2013

Lecture commune approximative : Imposture, de Benjamin Markovits, avec George

 

9 Janvier 2013

Lecture commune : Silvia's lovers, de Gaskel, avec Titine

 

20 Janvier 2013

Lecture commune : Les Chouans, de Balzac, avec Maggie, Nathalie , Cléanthe et Marie

 

Février 2013

Lecture commune : La fausse maîtresse, de Balzac, avec Marie

 

4 Mars 2013

Lecture commune : Le temps des métamorphoses, de Poppy Adams, avec Tiphanie, Soukee et Titine

 

Mars 2013

Lecture commune : The scarlett letter, de Nathaniel Hawthorne, avec Noctenbule et Titine

 

Mars 2013

Lecture commune : Quelle époque !, de Trollope, avec Adalana, Shelbylee, Maggie et Titine

 

Avril 2013

Lecture commune : Les vagues, de Virginia Woolf, avec Cléanthe , Anis et Titine


21 Juin 2013

Lecture Commune : Petite soeur, mon amour, avec Valérie

 

 Juin 2013

Lecture de L'Argent, d'Emile Zola dans le cadre du défi On a une relation comme ça, Emile Zola et moi

 

 Juillet 2013

Lecture de La débâcle, d'Emile Zola dans le cadre du défi On a une relation comme ça, Emile Zola et moi

 

 Août 2013

Lecture de Le Docteur Pascal, d'Emile Zola dans le cadre du défi On a une relation comme ça, Emile Zola et moi

 

7 Novembre 2013

Lecture de Le dernier Homme de Camus, dans le cadre du défi Albert Camus

Mes défis persos

On peut me retrouver : whoopsydaisy.jpg
Et j'en fais partie :
wildpal9.png
mythesetlégendes

souver10

D'autres blogs de lectures ?

Cuné a fait le compte et c'est !

 

Et Acr0 a recencé les blogs de fantasy, c'est ici