Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 novembre 2014 6 01 /11 /novembre /2014 17:42

GothicTales.jpgProfitant d'Halloween, des longues soirées d'automne, du temps grisouille, je me suis plongée dans les Contes gothiques d'Elizabeth Gaskell et en particulier, sa novella la plus célèbre, Lois the witch (La sorcière de Salem).
Tous ces récits ne sont pas 'fantastiques' : s'il y a des malédictions, des sorcières, des êtres malfaisants échangés à la naissance, l'ambiance est plus 'gothique', avec ses brigands, ses châteaux isolés, ses jeunes filles aux mains de méchants bonshommes. Gaskell nous ouvre là un aspect de sa plume inattendu chez cette auteur du quotidien.

Le recueil comprend neuf nouvelles ou novella.
La première, Disappearances, est sans doute la moins marquante s'interroge sur les disparitions mystérieuses des siècles précédents, qui auraient pu être éclaircies si une police aussi efficace que celle des années 1850 avait enquêté dessus. Assassinat ? Fuite pour aller refaire sa vie ailleurs ? c'est au lecteur de trancher.

Dans The Old Nurse Story, une vieille nounou raconte aux enfants dont elle s'occupe, un épisode marquant de l'enfance de leur mère (dont elle était déjà la nourrice). Orpheline, Miss Rosamund avait été vivre dans un château sinistre, chez une grand-tante solitaire, isolée de tout. Mais des bruits étranges circulent sur la jeunesse de cette vieille dame... Et qui est cette enfant qui appelle Miss Rosamund de ses cris lors des tempêtes ? Et pourquoi retentit parfois dans tout le château, les sonorités d'un orgue ?

The Squires Story
suit un jeune homme qui hérite par hasard et s'installe dans un beau domaine du nom de White House. Sa figure avenante, ses manières gaies, ses talents à la chasse le font vite apprécier de ceux qui le rencontre. Mais si cela cachait un autre secret ?


The poor Clare est une histoire familiale compliquée. Une servante, Bridget Fitzgerald, vit avec son maitre et la maîtresse qu'elle a élevée depuis son plus jeune âge. C'est là que cette femme taiseuse et solitaire élève son unique enfant, son trésor : Mary, une magnifique jeune femme. Mary, voulant voir le monde, devient femme de chambre d'une noble du Continent. Peu à peu, ses lettres s'estompent et s'interrompent. Est-elle morte ? Mariée à un noble comme ses dernières lettres le sous-entendaient ?

The Doom of the Griffiths raconte l'histoire d'une malédiction moyen-âgeuse : à la neuvième génération, le dernier des descendants des Griffiths tuera son père. Lorsque la neuvième génération arrive, la malédiction n'est plus qu'un vieux conte pour faire peur aux enfants et le père comme le fils, paisibles et pacifiques, semblent bien loin de s'entretuer.

Lois the witch revient sur un épisode bien connu de l'histoire des Amériques : la terrible hystérie qu'a connu tout un village dans les années 1690, conduisant à accuser pour sorcellerie plusieurs centaines de personnes et d'en condamner 19 à mort - avant que les accusatrices, les "possédées" ne se rétractent.
Lois est une orpheline anglaise qui, sans soutien, vient rejoindre son oncle dans les colonies, à Salem. Sa religion différente (anglicane et non puritaine), ses pratiques, son caractère même, la mettent à part. Sa tante, ses cousines font preuve d'une antipathie visible. Quand les premières rumeurs de sorcellerie se diffusent, Lois est très vite montrée du doigt.

The crooked branch, c'est l'histoire du fils prodigue. Un couple de fermiers aisés élèvent leur fils comme un gentleman. Tous les membres de sa famille, à commencer par sa cousine et promise, le vénère. Mais le fils n'est pas très reconnaissant de la chance que lui offrent ses parents.

Curious if true
m'a fait penser à certains des contes fantastiques de Théophile Gautier. Un jeune homme se fait surprendre par la nuit, se perd dans les bois autour de Tours et finit par arriver dans un château illuminé, où il est "attendu". Mais qui sont ses gens qui l'entourent ? Cette femme aux pieds si petits qu'elle ne peut plus marcher ? Cet homme à la face de chat ? Et ce dénommé Poucet ?


The Grey woman
surfe sur la mode du gothique, et sur la légende noire de la Révolution française : une fille de meunier se fait épouser par un jeune noble français. C'est un beau mariage, bien au dessus de sa condition. Pourtant, elle ne "sent pas" son mari, et, isolée dans son château des Vosges, déprime.


De tous les récits, c'est Lois the witch que j'ai préféré. J'ai eu beaucoup d'empathie pour cette jeune fille isolée, malheureuse et sa fin tragique. Gaskell décrit avec une minutie historique les pratiques religieuses des puritains et en fait ressentir toute l'étrangeté et tout l'exotisme. Sans rien cacher du sort de Lois, Gaskell décortique les rouages intimes qui la feront voir comme coupable et qui conduiront à sa mort.
J'ai aussi beaucoup aimé The Old Nurse Story, The poor Clare, The crooked branch et The grey woman ; les autres nouvelles m'ont bien plu, mais sans totalement me convaincre.

Partager cet article

Repost 0
Published by Céline - dans Lecture
commenter cet article

commentaires

Alison Mossharty 11/11/2014 09:58


J'adora Gaskell, je trouve qu'elle parle de son temps avec une minutie et un détail admirable. Ce livre me fait très envie et même si toutes les nouvelles ne t'ont pas convaincu, ça me donne
envie de me faire ma propre opinion dessus :D


Merci pour cet avis très intéressant à lire.

Céline 11/11/2014 11:24



Merci ! C'est une auteur que j'adore et qui me touche, comme tu le dis, par sa très grande précision. Je te conseille ce recueil de tout coeur : Loïs the witch est une très belle novella et les
autres valent le détour.



Tiphanie 05/11/2014 22:18


J'aime beaucoup l'auteur, je ne suis pas très adepte des nouvelles mais ton billet est tentant!

Céline 11/11/2014 11:25



Ce sont des nouvelles assez courtes, plutôt des novellas en fait.



maggie 01/11/2014 17:57


Je rêve de le lire ! ( Je suis juste surprise par le manque d'histoire en rapport avec Salem...)

Céline 11/11/2014 11:26



C'est Loïs the Witch qui reprend l'histoire des sorcières de Salem, Loïs étant considérée comme une sorcière elle même.


Bonne lecture !



Présentation

  • : Le blog bleu
  • : Le blog d'une curieuse, avide d'histoires, de récits, de livres, de film et d'imaginaire.
  • Contact

En passant

Envie de vacances, de bouquinage dans un jardin anglais, de farniente...

Recherche

http://www.wikio.fr

Archives

http://www.wikio.fr

Mon planning

Janvier 2013

Lecture commune approximative : Imposture, de Benjamin Markovits, avec George

 

9 Janvier 2013

Lecture commune : Silvia's lovers, de Gaskel, avec Titine

 

20 Janvier 2013

Lecture commune : Les Chouans, de Balzac, avec Maggie, Nathalie , Cléanthe et Marie

 

Février 2013

Lecture commune : La fausse maîtresse, de Balzac, avec Marie

 

4 Mars 2013

Lecture commune : Le temps des métamorphoses, de Poppy Adams, avec Tiphanie, Soukee et Titine

 

Mars 2013

Lecture commune : The scarlett letter, de Nathaniel Hawthorne, avec Noctenbule et Titine

 

Mars 2013

Lecture commune : Quelle époque !, de Trollope, avec Adalana, Shelbylee, Maggie et Titine

 

Avril 2013

Lecture commune : Les vagues, de Virginia Woolf, avec Cléanthe , Anis et Titine


21 Juin 2013

Lecture Commune : Petite soeur, mon amour, avec Valérie

 

 Juin 2013

Lecture de L'Argent, d'Emile Zola dans le cadre du défi On a une relation comme ça, Emile Zola et moi

 

 Juillet 2013

Lecture de La débâcle, d'Emile Zola dans le cadre du défi On a une relation comme ça, Emile Zola et moi

 

 Août 2013

Lecture de Le Docteur Pascal, d'Emile Zola dans le cadre du défi On a une relation comme ça, Emile Zola et moi

 

7 Novembre 2013

Lecture de Le dernier Homme de Camus, dans le cadre du défi Albert Camus

Mes défis persos

On peut me retrouver : whoopsydaisy.jpg
Et j'en fais partie :
wildpal9.png
mythesetlégendes

souver10

D'autres blogs de lectures ?

Cuné a fait le compte et c'est !

 

Et Acr0 a recencé les blogs de fantasy, c'est ici