Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 mars 2011 2 29 /03 /mars /2011 09:00

Je suis une grande amoureuse de la peinture de la Renaissance italienne, de sa grâce, de sa nonchalence, de la perfection de ses teintes, mais je reste assez aveugle aux charmes de la Renaissance flamande.

Sauf à l'un de ses peintres : Lucas Cranach l'ancien.

 

Quand j'ai vu que le Musée du Luxembourg, auteur des splendides expositions Titien et Botticelli, entre autres, faisait une rétrospective Cranach, j'ai sauté à pieds joints !

 

Cranach.jpg

 

Malheureusement, cette exposition n'est pas à la hauteur des précédentes : s'il y a quelques oeuvres splendides (sur lesquelles je vais revenir), j'ai trouvé l'ensemble assez médiocre.

L'exposition présente en particulier des gravures, sur lesquelles je n'ai pas du tout accroché. Peut-être qu'une observation attentive et longue m'aurait permis de me laisser toucher, mais, comme dans toutes les expositions du Luxembourg, il y avait un monde fou, qui ne laissait pas le loisir de se perdre dans ses oeuvres.

 

La plupart des oeuvres présentées sont un peu grotesques, caricaturant à l'excès les particularités physiques qui font le charme de ses chefs d'oeuvres : corps difformes, fronts exacerbés, femmes étranges ..;

 

Mais, il y a ses femmes nues. Mystérieuses. Dorées. Langoureuses. Femelles ressortant sur un fond noir et uni.

A titre de comparaison, l'exposition présente deux versions de Lucrèce se suicidant (à l'intention de la mère de famille qui était à côté de moi avec ses ados lorsque je regardais ces tableaux : non, cette Lucrèce n'est pas Lucrèce Borgia, mais une noble romaine, violée par Sextus Tarquin, qui se suicide pour échapper au déshonneur. Bref.). La version italienne, de Francesco Francia, montre une douce madonne, au regard levé vers le ciel, sur un fond verdoyant et paisible.

 

001785 005001 0     lucrece-cranach.jpg

 

Celle de Cranach, une femme attiffée comme une prostituée, nous regarde langoureusement droit dans les yeux, sensuellement, en nous rendant témoins de son acte.

 

87559_1293533672_cranach3.jpg

 

D'autres femmes sont présentées : la Justice, d'où vient l'affiche, une nymphe allongée, tès italienne, une Salomée portant la tête de Jean-Baptiste, toutes dans la même harmonie de formes et de couleurs, lascives et féminines.

 

Pour ces 4, 5 tableaux, l'exposition vaut le coup (peut-être pas les 9€ ...). Mais passez vite devant les autres.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Elle 05/04/2011 11:56



Je trouve aussi que vous êtes dure! J'ai bien apprécié cette exposition, et je trouve la luminosité que vous décrivez plus étendue qu'à seulement 4 ou 5 tableaux!


Enfin le Luxembourg s'est renouvelé, et c'est déjà bien! :)


Merci pour l'article!



Céline 06/04/2011 11:37



J'ai été vraiment déçue car je ne suis pas très sensible à ses "petits" tableaux, que je trouve trop maladroits. Et je ne suis que très rarement sensibles aux dessins... Mais comme on dit, des
goûts et des couleurs ...
Quant au Luxembourg, j'ai eu de la chance, car j'ai été séduite par toutes les expositions que j'y ai vues (Titien, Raphael, Botticelli ...).



somaja 30/03/2011 19:09



Certes, ce n'est pas une expo exceptionnelle mais elle permet d'avoir une vue d'ensemble du travail de Cranach et certaines pièces sont superbes. D'accord avec toi pour les deux versions de
Lucrèce, magnifiques.



Céline 01/04/2011 10:40



Je suis totalement d'accord avec toi : certaines pièces sont merveilleuses. Dommage qu'il n'y en ai pas plus !



Titine 30/03/2011 10:20



Je te trouve dure, l'expo n'est pas si ratée que ça. J'ai vu bien pire au Luxembourg, notamment en nombre d'oeuvres de l'art. J'ai trouvé très intéressantes les comparaisons entre les différentes
oeuvres (de peintres italiens ou de Dürer par exemple). La Lucrèce dont tu parles et la Judith sont mes deux peintures préférées. Je les trouve subiles.



Céline 01/04/2011 10:21



Je trouve que certaines des peuvres sont absoluments sublimes. Et effectivement la mise en perspective avec la peinture de l'époque est très intéressante (dommage qu'ils n'aient pas poursuivis
dans cette voie, d'ailleurs).


Je crois que je suis juste déçue de ne pas avoir revu les oeuvres merveilleuses que j'ai vues à Vienne...



maggie 29/03/2011 17:13



J'avoue que je suis admirative de la peinture italienne mais pas celle de Cranach !


Ca me fait penser plus à du Perugin que du raphael...



Céline 01/04/2011 10:18



Mais j'aime bien Le Pérugin aussi !!
Ce que j'apprécie particulièrement chez Cranach, c'est ses teintes chaleureuses, ses corps de femmes, la volupté qui s'en dégage.



Présentation

  • : Le blog bleu
  • : Le blog d'une curieuse, avide d'histoires, de récits, de livres, de film et d'imaginaire.
  • Contact

En passant

Envie de vacances, de bouquinage dans un jardin anglais, de farniente...

Recherche

http://www.wikio.fr

Archives

http://www.wikio.fr

Mon planning

Janvier 2013

Lecture commune approximative : Imposture, de Benjamin Markovits, avec George

 

9 Janvier 2013

Lecture commune : Silvia's lovers, de Gaskel, avec Titine

 

20 Janvier 2013

Lecture commune : Les Chouans, de Balzac, avec Maggie, Nathalie , Cléanthe et Marie

 

Février 2013

Lecture commune : La fausse maîtresse, de Balzac, avec Marie

 

4 Mars 2013

Lecture commune : Le temps des métamorphoses, de Poppy Adams, avec Tiphanie, Soukee et Titine

 

Mars 2013

Lecture commune : The scarlett letter, de Nathaniel Hawthorne, avec Noctenbule et Titine

 

Mars 2013

Lecture commune : Quelle époque !, de Trollope, avec Adalana, Shelbylee, Maggie et Titine

 

Avril 2013

Lecture commune : Les vagues, de Virginia Woolf, avec Cléanthe , Anis et Titine


21 Juin 2013

Lecture Commune : Petite soeur, mon amour, avec Valérie

 

 Juin 2013

Lecture de L'Argent, d'Emile Zola dans le cadre du défi On a une relation comme ça, Emile Zola et moi

 

 Juillet 2013

Lecture de La débâcle, d'Emile Zola dans le cadre du défi On a une relation comme ça, Emile Zola et moi

 

 Août 2013

Lecture de Le Docteur Pascal, d'Emile Zola dans le cadre du défi On a une relation comme ça, Emile Zola et moi

 

7 Novembre 2013

Lecture de Le dernier Homme de Camus, dans le cadre du défi Albert Camus

Mes défis persos

On peut me retrouver : whoopsydaisy.jpg
Et j'en fais partie :
wildpal9.png
mythesetlégendes

souver10

D'autres blogs de lectures ?

Cuné a fait le compte et c'est !

 

Et Acr0 a recencé les blogs de fantasy, c'est ici