Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 septembre 2012 4 20 /09 /septembre /2012 13:17

79439"Antoine : Je pense à toutes les âmes perdue par ces faux dieux.

Hilarion : Ne trouves-tu pas qu'ils ont ... quelque fois ... comme des ressemblances avec le vrai ?

Antoine : C'est une ruse du Diable pour séduire mieux les fidèles. Il attaque les forts par le moyen de l'esprit, les autres par la chair."

 

Antoine vit en ermite en haut d'une montagne égyptienne. Une nuit, les tentations viennent tester sa foi et sa constance, tentations dont il sortira vainqueur, bien sûr (sinon, ça ne serait pas Saint Antoine).

Ce sont d'abord les péchés de la chair qui viennent le poursuivre, la luxure, la gourmandise, vite suivis par les philosophes. Ils sont introduits par un homme, une ombre qui se présente comme Hilarion, disciple d'Antoine, qui fait défiler devant les yeux de son maître toutes les philosophies, toutes les sectes, plus bizarres et étranges les unes que les autres. Antoine est troublé, mais résiste toujours. Ce sont ensuite les religions païennes qui sont amenées devant ces yeux, le Bouddha, les religions de l'Orient ancien, de la Grèce, de l'Egypte, les dieux familiers des romains.

Enfin, l'ombre qui se prétend Hilarion se dévoile : il est la Science, il est le Diable qui emmène Antoine dans un voyage à travers l'espace, lui montrant la petitesse de sa manière de penser, et l'absence du Dieu qu'il prie. Mais Antoine espère encore, et ce n'est ni la Mort, ni la Luxure, dernières visiteuses imbriquées l'une dans l'autre, qui le feront changer d'avis.
Quand le Soleil se lève, c'est le Christ qui lui apparait dans le disque.

 

"Et ils vivent toujours ! L'Empereur Constantin adore Apollon. Tu retrouveras la Trinité dans les Mystères de Samothrace, le baptême chez Isis, la rédemption chez Mithra, le martyr d'un Dieu aux fêtes de Bacchus. Proserpine est la Vierge ! ... Aristée est Jésus."

 

Quelle oeuvre étrange et baroque ! Mi pièce de théâtre fantastique, mi poème en prose, il est de lecture ardue. Les noms se succèdent, les références aussi, et ma faible culture m'a empêchée de tout comprendre. Si les références à l'Egypte, à la Grèce, à Rome passaient bien, j'ai senti mon manque quand il s'agissait de l'Orient ancien ou des débuts de Christianisme.

Qu'importe : je me suis laissée bercer par les phrases, leur rythme, la beauté des substantifs choisis. Flaubert déroule devant nos yeux une fresque soyeuse et riche, et peu m'importe si des figures m'y étaient inconnues. J'y ai retrouvé des passages à la Théophile Gautier, à la Nerval, à la Baudelaire ; des images qui m'ont fait penser à des tableaux de pré-raphaélites.

Très loin de la sécheresse aride de Bouvard et Pécuchet, qui m'avait ennuyée, cette oeuvre lue par petits bouts, saynettes après saynette, m'a séduite.

 

Lu en lecture commune avec Maggie

lecturecommune1

 

Lu, sans le savoir a priori, dans le cadre du challenge Mythes et Légendes

mythologiedécouverte

Partager cet article

Repost 0
Published by Céline - dans Lecture
commenter cet article

commentaires

Mango 23/09/2012 14:38


Je ne connais cette Tentation que par morceaux, à l'occasion d'explications de texte et j'avoue n'avoir jamais été tentée de la lire en entier tant l'ensemble me semble difficile, en raison même
 des références qui me manquent aussi. Pourtant tu sembles contente de ta lecture.   

Céline 27/09/2012 13:45



Je pense que ce livre est passionnant à étudier : on sent qu'il est d'une richesse incroyable !



Marie 22/09/2012 20:49


Ton enthousiasme me donne envie de redonner une chance à Flaubert avec cette oeuvre que je n'ai jamais lue.

Céline 27/09/2012 13:43



Je n'aime pas le Flaubert réaliste, qui m'assome, mais celui là m'a beaucoup plu.



L'Irrégulière 21/09/2012 14:54


Comme je le dis chez Maggie, c'est mon Flaubert préféré avec Salammbô, avec mention spéciale pour le personnage de la Reine de Saba !

Céline 27/09/2012 13:42



La Reine de Saba est extraordinaire !! Je n'ai jamais réussi à passer au delà de la page 5 sur Salambô, mais je me dis que j'aimerais peut-être ...



George 20/09/2012 19:09


Lu il y a longtemps, et guère de souvenirs, mais ton billet me donne soudain envie d'une relecture.

Céline 27/09/2012 13:41



Je ne pense pas que ce soit un livre qui me marquera. C'est une petite gourmandise, un cupcake délicieux mais vite oublié.



maggie 20/09/2012 18:02


ooooh ! Comme ton billet est beau !!!! Tu as raison pour les préraphaélites... Je n'y avais pas pensé mais beaucoup de scènes avec des allégories m'ont paru très sensuelles. J'ai trouvé beaucoup
de passages poétiques, c'est pour cela que je n'ai pa renoncé à le lire mais c'était parfois pénible à voir des noms qui ne m'évoquaient rien...

Céline 27/09/2012 13:38



Merci !!


C'est vrai que ça peut-être agaçant, tous ces noms qui ne signifient rien. Mais leur musique est si belle, que je la laissais me bercer.



Présentation

  • : Le blog bleu
  • : Le blog d'une curieuse, avide d'histoires, de récits, de livres, de film et d'imaginaire.
  • Contact

En passant

Envie de vacances, de bouquinage dans un jardin anglais, de farniente...

Recherche

http://www.wikio.fr

Archives

http://www.wikio.fr

Mon planning

Janvier 2013

Lecture commune approximative : Imposture, de Benjamin Markovits, avec George

 

9 Janvier 2013

Lecture commune : Silvia's lovers, de Gaskel, avec Titine

 

20 Janvier 2013

Lecture commune : Les Chouans, de Balzac, avec Maggie, Nathalie , Cléanthe et Marie

 

Février 2013

Lecture commune : La fausse maîtresse, de Balzac, avec Marie

 

4 Mars 2013

Lecture commune : Le temps des métamorphoses, de Poppy Adams, avec Tiphanie, Soukee et Titine

 

Mars 2013

Lecture commune : The scarlett letter, de Nathaniel Hawthorne, avec Noctenbule et Titine

 

Mars 2013

Lecture commune : Quelle époque !, de Trollope, avec Adalana, Shelbylee, Maggie et Titine

 

Avril 2013

Lecture commune : Les vagues, de Virginia Woolf, avec Cléanthe , Anis et Titine


21 Juin 2013

Lecture Commune : Petite soeur, mon amour, avec Valérie

 

 Juin 2013

Lecture de L'Argent, d'Emile Zola dans le cadre du défi On a une relation comme ça, Emile Zola et moi

 

 Juillet 2013

Lecture de La débâcle, d'Emile Zola dans le cadre du défi On a une relation comme ça, Emile Zola et moi

 

 Août 2013

Lecture de Le Docteur Pascal, d'Emile Zola dans le cadre du défi On a une relation comme ça, Emile Zola et moi

 

7 Novembre 2013

Lecture de Le dernier Homme de Camus, dans le cadre du défi Albert Camus

Mes défis persos

On peut me retrouver : whoopsydaisy.jpg
Et j'en fais partie :
wildpal9.png
mythesetlégendes

souver10

D'autres blogs de lectures ?

Cuné a fait le compte et c'est !

 

Et Acr0 a recencé les blogs de fantasy, c'est ici