Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 août 2012 3 01 /08 /août /2012 08:00

HM.jpg

Monsieur Oscar quitte ce matin sa magnifique demeure, suivi par les « Au revoir, Papa » de ses petites filles pour entrer dans la limousine blanche conduite par une élégante femme, Céline. Il s’assoit au fond du véhicule et répond à quelques coups de téléphone, avant de feuilleter le dossier que Céline a déposé sur le siège à côté, pour préparer son prochain « rendez-vous ».

Puis se met à se grimer, s’ajoute une longue chevelure grise, s’habille en clocharde, et descend de la limousine pour aller mendier sur le Pont Alexandre III. Revient, se démaquille , enfile une combinaison moulante noire aux perles brillantes et s’engage dans un studio de motion capture. Revient à la limousine et change encore de personnage.

 

HM1.jpg

 

Il ne faut pas très longtemps pour comprendre que Monsieur Oscar est un acteur et que ce film est d’abord et avant tout un hommage aux acteurs, à ces gens qui changent de vie de scène en scène. Tous les genres cinématographiques sont abordés et Denis Lavant est surprenant dans chacun.
On croit autant à son personnage de père méprisant et blessant qu’à celui de Monsieur Merde, fou et génial vagabond des égoûts de Paris et des allées du Cimetière Montparnasse, au vieillard agonisant dans une chambre d’hôtel chic qu’à la clocharde roumaine des quartiers touristiques. Peu à peu, Monsieur Oscar cesse de jouer mêle sa vie à ceux de ses personnages, dans cette magnifique scène (bon, à part que Kylie Minogue chante et j’ai horreur des musicals), dans le chantier de la Samaritaine, tombeau peuplé de mannequins démembrés en mille morceaux.

 

HM2.jpg


J’ai vraiment cru que j’allais m’ennuyer devant le film. J’y suis allée à moitié en trainant des pieds – je me méfie des films consacrés « chefs d’œuvres » par la critique. Mais à la place, j'ai été emportée. Chacune des saynettes m’a fait voyager et devant certaines, j'ai pleuré – même si je savais que l’acteur se relèverai à chaque fois, toujours un peu plus secoué, un peu plus blessé, un peu plus atteint.

 

HM3.jpg

 

Outre l’amour du cinéma et de ces gens qui font le drôle de métier de vivre d’autres vies que la leur, ce film m’a séduite aussi par la tendresse dont il déborde pour Paris. Chacune des excursions de Monsieur Oscar est prétexte à filmer un quartier de Paris, un aspect, le cimetière, les rues du 14ème, ma Samaritaine bien aimée, les quartiers chics… Paris telle que je la connais, et bien éloignée des images d’Epinal de Midnight in Paris. 

Allez le voir …

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog bleu
  • : Le blog d'une curieuse, avide d'histoires, de récits, de livres, de film et d'imaginaire.
  • Contact

En passant

Envie de vacances, de bouquinage dans un jardin anglais, de farniente...

Recherche

http://www.wikio.fr

Archives

http://www.wikio.fr

Mon planning

Janvier 2013

Lecture commune approximative : Imposture, de Benjamin Markovits, avec George

 

9 Janvier 2013

Lecture commune : Silvia's lovers, de Gaskel, avec Titine

 

20 Janvier 2013

Lecture commune : Les Chouans, de Balzac, avec Maggie, Nathalie , Cléanthe et Marie

 

Février 2013

Lecture commune : La fausse maîtresse, de Balzac, avec Marie

 

4 Mars 2013

Lecture commune : Le temps des métamorphoses, de Poppy Adams, avec Tiphanie, Soukee et Titine

 

Mars 2013

Lecture commune : The scarlett letter, de Nathaniel Hawthorne, avec Noctenbule et Titine

 

Mars 2013

Lecture commune : Quelle époque !, de Trollope, avec Adalana, Shelbylee, Maggie et Titine

 

Avril 2013

Lecture commune : Les vagues, de Virginia Woolf, avec Cléanthe , Anis et Titine


21 Juin 2013

Lecture Commune : Petite soeur, mon amour, avec Valérie

 

 Juin 2013

Lecture de L'Argent, d'Emile Zola dans le cadre du défi On a une relation comme ça, Emile Zola et moi

 

 Juillet 2013

Lecture de La débâcle, d'Emile Zola dans le cadre du défi On a une relation comme ça, Emile Zola et moi

 

 Août 2013

Lecture de Le Docteur Pascal, d'Emile Zola dans le cadre du défi On a une relation comme ça, Emile Zola et moi

 

7 Novembre 2013

Lecture de Le dernier Homme de Camus, dans le cadre du défi Albert Camus

Mes défis persos

On peut me retrouver : whoopsydaisy.jpg
Et j'en fais partie :
wildpal9.png
mythesetlégendes

souver10

D'autres blogs de lectures ?

Cuné a fait le compte et c'est !

 

Et Acr0 a recencé les blogs de fantasy, c'est ici