Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 février 2013 1 11 /02 /février /2013 08:00

PeterPan.jpg"- Qui es-tu donc, Pan ? cria Crochet.

- Je suis la jeunesse, je suis la joie, répondit Peter tout à trac, je suis un petit oiseau sorti de l'oeuf.

Cette réponse absurde prouvait néanmoins que Peter n'avait pas la moindre idée de qui il était , ce qui est le degré suprême du bon ton."

 

Wendy et ses frères vivent dans une famille anglaise tout ce qu'il y a de plus ordinaire. Leur maman est une femme charmante, avec un baiser au coin de la lèvre qu'on ne parvient jamais à saisir. Leur papa est un homme très digne et très ennuyeux. Quant à leur nurse, car il en faut une dans une famille comme il faut, c'est une chienne, Nana, mais une chienne très bien élevée et qui s'occupe d'eux avec beaucoup de sagesse.

La nuit, cependant, un garçon vient les observer, une fée, Clochette, à ses côtés. Leur maman le connait bien : elle aussi l'a rencontré quand elle était petite fille. Une nuit, Wendy et ses frères décident de le suivre en volant, au Pays Imaginaire, où Wendy pourra faire la maman des Garçons Perdus, et ses deux frères se battre contre les Peaux-Rouges et les Pirates, surtout Crochet que poursuit le crocodile qui fait Tic-Tac.

 

"Tous voulaient du sang, sauf les garçons à qui cela ne déplaisait pas d'ordinaire, mais qui, ce soir là, attendaient leur capitaine. Le nombre des garçons vivant dans l'Île peut varier, évidemment, selon qu'il leur arrive d'être tués ou bien d'autres choses. Dès qu'ils semblent avoir grandi - ce qui est contraire au règlement - Peter les supprime."

 

Je sais que ça va sembler bizarre, mais je n'ai jamais vu le dessin animé de Walt Disney, Peter Pan. J'ai un vague souvenir que ma mère me l'avait emmené voir au cinéma, quand j'avais quelque chose comme 3 ans, mais elle avait du sortir précipitamment du cinéma avec une gamine hurlante sous le bras. Je ne sais plus qui du crocodile ou des pirates m'avait ainsi bouleversée, mais je me souviens bien de la peur panique qui m'avait envahie.

(c'était la minute Je raconte ma life)

Tout ça pour dire que je ne savais pas à quelle sauce j'allais être mangée : je m'attendais à un joli conte de fées pour enfants, en mode XIXème, c'est à dire dans mon esprit malade, une sorte de Petites Filles Modèles à la sauce shakespearienne.

Ah Ah Ah.

Hum.

Ils sont pas modèles, les enfants du Pays Imaginaire ! Peter Pan le premier, qui est le plus insupportablement égoïste petit enfant jamais représenté dans la littérature enfantine - un vrai môme, juste dans l'instant présent, pensant uniquement à lui et à ses fantasmes.

Si je devais dire ce qu'est ce roman, extrêmement riche pour ses 140 petites pages, je dirais que c'est la description d'un jeu d'enfant. Vous savez, ces "Et on dirait que tu serais le bébé/le méchant/le loup et moi la maman/le gentil/le petit chaperon rouge, et là ça serait ma maison et là, ça serait la tienne". Et bien, quand ils construisent la maison de Wendy (c'est une fille, elle ne va quand même pas dormir avec des garçons) : "Il cueillit le haut-de-forme de John, le défonça d'un coup de poing et le déposa sur le toit. Ravie d'être pourvue d'un élément aussi essentiel, la petite hutte se mit à fumer en guise de remerciement.".

Autre chose qui m'a surprise : la représentation de l'enfance, beaucoup plus réaliste que ce que j'ai pu lire dans la plupart. Aucun émerveillement sur la douceur naïve de l'enfance. Peter Pan, l'Enfant, y est égoïste et cruel, inconstant et volage, tout entier plongé dans son monde merveilleux qui est la seule chose qui importe pour lui, bien plus que les êtres qui l'entourent.

La psychanalyse n'est aussi pas très loin. Je regrette que ce livre ne soit pas traité dans la Psychanalyse des contes de fées, car je pense qu'il y aurait beaucoup à en dire. Entre tuer le père (qui est Crochet, si ce n'est le père symbolique que Pan veut tuer) et la dichotomie femme-maman (Wendy) vs femme-putain (Clochette), en passant par le désir irrépressible que Peter a de transformer son amoureuse en maman (pas tout à fait la même chose que de faire de sa maman son amoureuse), même une non-initié commemoi a pu voir que ce conte déborde de signification plus profondes.

 

Au final, j'ai trouvé que Peter Pan est le meilleur livre sur l'enfance que je n'ai jamais lu. Derrière le conte et les aventures, c'est une des descriptions les plus justes de l'âme enfantine.

 

Lu avec les frogs

VFAL

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Wilhelmina 03/03/2013 18:20


J'avais beaucoup apprécié cette lecture également (^-^)

Céline 31/03/2013 19:15



Ce n'est pas le genre de bouquin vers lequel je vais d'habitude et je ne regrette pas d'avoir fait une entorse à mes habitudes !



Sabbio 27/02/2013 05:58

Je l'ai dans cette édition, ma fille l'a lu et aimé... il me reste donc à le découvrir.

Céline 28/02/2013 19:39



Coucou Sabbio :) ! Je pense que tu aimeras : le richesse de ce roman, sa profondeur psychologique ne peuvent que te plaire.



Constance 36 17/02/2013 22:06


Ahhh Les classiques...

Céline 28/02/2013 19:34



On est rarement déçues avec eux !



Mélusine 16/02/2013 12:45


J'aime beaucoup ton analyse de la complexité de ce livre. Pour ma part, j'avais trouvé qu'il mélangeait habilement la fantaisie enfantine et la cruauté, et que Peter Pan, par son insouciance
même, faisait froid dans le dos.

Céline 28/02/2013 19:33



Peter Pan est un personnage que j'ai trouvé extrêmement désagréable.



Vert 11/02/2013 23:34


Je l'ai lu il y a longtemps mais je l'avais aussi beaucoup apprécié, ça n'a rien à voir avec les miévreries en dessin animé, c'est un peu plus profond comme texte quand même ^^

Céline 28/02/2013 18:56



Il faudrait maintenant que je vois le dessin animé. Mais effectivement, j'ai du mal à imaginer Disney faire un dessin animé aussi riche que le roman.



Présentation

  • : Le blog bleu
  • : Le blog d'une curieuse, avide d'histoires, de récits, de livres, de film et d'imaginaire.
  • Contact

En passant

Envie de vacances, de bouquinage dans un jardin anglais, de farniente...

Recherche

http://www.wikio.fr

Archives

http://www.wikio.fr

Mon planning

Janvier 2013

Lecture commune approximative : Imposture, de Benjamin Markovits, avec George

 

9 Janvier 2013

Lecture commune : Silvia's lovers, de Gaskel, avec Titine

 

20 Janvier 2013

Lecture commune : Les Chouans, de Balzac, avec Maggie, Nathalie , Cléanthe et Marie

 

Février 2013

Lecture commune : La fausse maîtresse, de Balzac, avec Marie

 

4 Mars 2013

Lecture commune : Le temps des métamorphoses, de Poppy Adams, avec Tiphanie, Soukee et Titine

 

Mars 2013

Lecture commune : The scarlett letter, de Nathaniel Hawthorne, avec Noctenbule et Titine

 

Mars 2013

Lecture commune : Quelle époque !, de Trollope, avec Adalana, Shelbylee, Maggie et Titine

 

Avril 2013

Lecture commune : Les vagues, de Virginia Woolf, avec Cléanthe , Anis et Titine


21 Juin 2013

Lecture Commune : Petite soeur, mon amour, avec Valérie

 

 Juin 2013

Lecture de L'Argent, d'Emile Zola dans le cadre du défi On a une relation comme ça, Emile Zola et moi

 

 Juillet 2013

Lecture de La débâcle, d'Emile Zola dans le cadre du défi On a une relation comme ça, Emile Zola et moi

 

 Août 2013

Lecture de Le Docteur Pascal, d'Emile Zola dans le cadre du défi On a une relation comme ça, Emile Zola et moi

 

7 Novembre 2013

Lecture de Le dernier Homme de Camus, dans le cadre du défi Albert Camus

Mes défis persos

On peut me retrouver : whoopsydaisy.jpg
Et j'en fais partie :
wildpal9.png
mythesetlégendes

souver10

D'autres blogs de lectures ?

Cuné a fait le compte et c'est !

 

Et Acr0 a recencé les blogs de fantasy, c'est ici