Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 janvier 2010 6 16 /01 /janvier /2010 11:40

mauvaise-pente.jpg« Il pleut sur Cavan et Monaghan ; il pleut sur les collines, sur les lacs et sur les routes ; sur les maisons, sur les fermes, sur les clôtures qui les divisent, sur les fossés et sur les champs, sur la terre qui soupire ; la pluie tombe sur toute cette géométrie biscornue et lui impose une forme. »

Grace Quinn s’est installée en Irlande, après son mariage avec un irlandais alcoolique et violent. Et là, sous la pluie, elle a regardé sa vie petit à petit se défaire : elle a vu son petit garçon Sean mourir noyé dans un étang, son mari boire, la battre, son autre fils, Martin, partir à Dublin, loin de tout cela. Finalement, une nuit, soûl, son mari renverse une jeune fille qu'il tue. Il part en prison pendant six mois, revient et se remet à boire. Et, le jour où il recommence à la battre, elle décide de le tuer. A l’endroit où il a renversé la jeune fille, avec la même voiture encore cabossée, elle lui roule dessus. Puis rentre chez elle, prépare ses affaires et part pour Dublin afin de renouer avec son fils Martin.

Que dire ? Je n’ai absolument pas accroché à ce roman. Pourtant, il y avait beaucoup d’ingrédients qui auraient pu me plaire : l’Irlande, déjà, certains personnages, comme Martin, coincé entre la tradition et la modernité, entre son père et sa mère, entre la très catholique Irlande et son homosexualité. J’étais attirée par un roman qui prend un personnage et lui demande ce qu’il a fait de sa vie. Et pourtant.

Peut-être n’ai-je pas du tout accroché au personnage de Grace que j’ai trouvée trop fade, trop imprécise, trop inexistante. Peut-être que ce roman ne demande rien à cette femme, qu’il se borne à décrire un fait-divers, sans introduire rien de romanesque ni de littéraire. Peut-être que c’est juste une mauvaise pente, où on la voit petit à petit tout perdre, son père, son mari, sa ferme, son fils, toute sa vie, sans que rien ne vienne le remplacer, sans qu’aucun événement ne se produise.

J’ai eu l’impression que quelque chose me manquait dans ce roman, même si je ne sais pas vraiment quoi. Comme si personne ne nous parlait vraiment à nous, lecteurs. Comme si nous étions inopportuns, et que, par pudeur, l’auteur cherchait à nous éloigner de Grace et de son drame.

Voilà, je ne suis pas rentrée dans ce livre, et je le regrette. J’ai eu l’impression de passer à côté de quelque chose qui aurait pu me séduire, et puis finalement non.
Partager cet article
Repost0

commentaires

La librivore 28/04/2010 18:36



je me demande si cette distance n'est pas voulue. Après tout cette femme est quand même une meurtrière, peut-être l'empathie ne peut-elle pas fonctionner vraiment, ou ne doit-elle pas
fonctionner. J'avoue que ce roman m'a mis vraiment mal à l'aise, ce qui n'empêche pas que je l'ai trouvé assez bouleversant surtout à cause de la condition des femmes là-bas.



Petite Fleur 17/01/2010 22:09


J'ai eu le même ressenti que toi, de passer à côté. Bizarre parce que la lecture est assez facile, on ne demande qu'à se laisser porter, mais comme tu le dis, on reste à distance. Vraiment
bizarre...


Céline 18/01/2010 07:18

Avec du recul, je pense que les personnages, en particulier celui de la mère, ne sont pas assez fouillés, assez psychologiquement complexes. Ce qui fait qu'on n'arrive pas à s'attacher à eux et donc qu'on passe à côté...

Emilie 16/01/2010 14:11


Mince, il est dans ma Lal depuis quelques temps car j'adore les romans sur l'Irlande et en plus comme je ne le trouve pas à la bibliothèque, il va falloir que je l'achète... on verra bien le moment
venu!


Céline 17/01/2010 11:39


Ce n'est pas un mauvais roman. Mais, la rencontre entre lui et moi ne s'est pas faite. Peut-être que ça fonctionnera mieux avec toi ? En tout cas, je te le souhaite !


Présentation

  • : Le blog bleu
  • : Le blog d'une curieuse, avide d'histoires, de récits, de livres, de film et d'imaginaire.
  • Contact

En passant

Envie de vacances, de bouquinage dans un jardin anglais, de farniente...

Recherche

http://www.wikio.fr

Archives

http://www.wikio.fr

Mon planning

Janvier 2013

Lecture commune approximative : Imposture, de Benjamin Markovits, avec George

 

9 Janvier 2013

Lecture commune : Silvia's lovers, de Gaskel, avec Titine

 

20 Janvier 2013

Lecture commune : Les Chouans, de Balzac, avec Maggie, Nathalie , Cléanthe et Marie

 

Février 2013

Lecture commune : La fausse maîtresse, de Balzac, avec Marie

 

4 Mars 2013

Lecture commune : Le temps des métamorphoses, de Poppy Adams, avec Tiphanie, Soukee et Titine

 

Mars 2013

Lecture commune : The scarlett letter, de Nathaniel Hawthorne, avec Noctenbule et Titine

 

Mars 2013

Lecture commune : Quelle époque !, de Trollope, avec Adalana, Shelbylee, Maggie et Titine

 

Avril 2013

Lecture commune : Les vagues, de Virginia Woolf, avec Cléanthe , Anis et Titine


21 Juin 2013

Lecture Commune : Petite soeur, mon amour, avec Valérie

 

 Juin 2013

Lecture de L'Argent, d'Emile Zola dans le cadre du défi On a une relation comme ça, Emile Zola et moi

 

 Juillet 2013

Lecture de La débâcle, d'Emile Zola dans le cadre du défi On a une relation comme ça, Emile Zola et moi

 

 Août 2013

Lecture de Le Docteur Pascal, d'Emile Zola dans le cadre du défi On a une relation comme ça, Emile Zola et moi

 

7 Novembre 2013

Lecture de Le dernier Homme de Camus, dans le cadre du défi Albert Camus

Mes défis persos

On peut me retrouver : whoopsydaisy.jpg
Et j'en fais partie :
wildpal9.png
mythesetlégendes

souver10

D'autres blogs de lectures ?

Cuné a fait le compte et c'est !

 

Et Acr0 a recencé les blogs de fantasy, c'est ici