Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 février 2011 1 21 /02 /février /2011 09:00

the-monk.jpg"Are not the passions dead in my bosom ? Have I not freed myself from the frailty of mankind ? Fear not, Ambrosio ! Take confidence in the strengh of your virtue. Enter boldly into a world to those failings your are superior; reflect that you are now exempted from humanity's defects, and defy all the art of spirits of darkness. They shall know you for what ou are !"

 

Que dire de ... cette chose ? Je l'ai lu (comme Udolphe) à cause de Jane Austen et de sa Catherine Morland qui ne lit que ça dans Northanger Abbey. Comme après ma lecture d'Udolphe, je me désole pour les jeunes filles de cette époque dont les best-sellers était de si mauvaise qualité.
Mais au moins, contrairement à Udolphe, je ne me suis pas ennuyée !

L'histoire se passe en Espagne, avec de petits écarts du côté de la France et de l'Allemagne, et tourne autour de quelques personnages :
- Le moine, Ambrosio, un jeune homme doté d'une vertu qui le rend célèbre dans tout Madrid, orateur sans pareil pour défendre la cause de Dieu, mais soumis au pire péché qu'il soit, l'orgueil.
- Une jeune femme dont on découvre la perversité au fil des pages, Matilda.
- Une autre jeune femme, Antonia, mais très belle, et d'une sagesse et d'une innocence à nulle autre pareille. Antonia est la fille d'un aristocrate et d'Elvira, une femme de niveau social beaucoup moins élevé. Antonia, lors d'un sermon du Moine, rencontre et tombe amoureuse (enfin, si elle sait ce que ça veut dire...) de
- Lorenzo, un jeune aristocrate madrilène fort aimable dont la soeur
- Agnès, est nonne dans le couvent qui jouxte le monastère d'Ambrosio, et est enceinte des oeuvres de
- Raymond, un autre aristocrate madrilène, moins sage, mais fort galant également, et qui se trouve être l'oncle d'Antonia.
Nous avons donc trois couples, trois histoires qui procèdent en parallèle, pour, bien évidement, se rejoindre à la fin.

 

"Her face was veiled; on her arm hung a chaplet of beads; her dress was in several places stained with the blood that trickled from a wound upon her bosom. In one hand, she held a lamp, in the other a large knife, and she seemed advancing towards the gates of the hall."

 

Je ne vais pas bouder mon plaisir : j'ai pris un certain plaisir à le lire - mais un peu au second degré quand même. Le découpage en court chapitres sur l'une ou l'autre des histoires donne pas mal de rythme et correspond tout à fait à une lecture dans les transports. Il y a pas mal d'action, et j'avoue que la fin est vraiment impressionnante !
Malgré tout, il ne faut pas s'attendre à des trésors de psychologie : à part Ambrosio, un être assez complexe et très contrasté, les autres personnages sont taillés à la serpe, tout noirs ou tout blanc. En particulier, Antonia et son innocence complètement naïve m'a vite tapé sur les nerfs...
Autre chose à savoir avant de commencer le roman : c'est très violent, et assez pervers. Ca ne se voit pas au début (où le pire que l'on voit est une nonne enceinte et un moine qui est une femme déguisée en homme - ce qui a du assez choquer à l'époque), mais au fur et à mesure que l'on avance dans les pages, j'ai quand même été de plus en plus mal à l'aise. J'ai compris à la fin pourquoi Sade faisait l'apologie de ce livre. J'en ai fait des cauchemars dans la nuit qui a suivi ma lecture...

 

A noter qu'une adaptation se tourne actuellement, avec Vincent Cassel dans le rôle d'Ambrosio...

 

lecturecommune1

Lu en lecture commune avec Maggie

 

Challenge-anglais

Lu dans le cadre du challenge God save the Livres !

Partager cet article
Repost0

commentaires

Tiphanie 22/02/2011 21:43



Je me rends compte que je n'en ai aucun souvenir en fait à part cet histoire de moine femme déguisée en homme! Peut-être que je devrais le relire, mais je ne pense pas, je pense que ça avait
beaucoup plu à l'adolescente que j'étais mais qu'aujourd'hui j'accrocherai sans doute moins!



Céline 28/02/2011 14:54



Je ne sais pas ce que j'en aurais pensé à l'adolescence (l'adoration complète ou la détestation absolue). Mais je te conseille de le relire, il y a des passages très amusants.



choupynette 22/02/2011 13:34



un billet qui semble un peu plus mitigé que ce que j'ai pu lire ailleurs (notamment chez Maggie!)



Céline 28/02/2011 14:53



J'ai pris vraiment du plaisir à lire ce roman, mais ... je le trouve très daté ! (plus que certains romans XVIIIème que j'ai pu lire)



Sabbio 21/02/2011 15:26



Céline, il y a un petit souci! Oo


Je ne connais pas le livre dont tu parles aujourd'hui mais en plus notre lecture commune programmée pour aujourd'hui (à la base le 15) c'était "La triste histoire de la candide Erendira…" :s Je
ne comprends pas ce qui c'est passé ^^'



Céline 24/02/2011 10:04



Corrigé :)



maggie 21/02/2011 10:35



Je ne savais pas qu'il existait une adaptation de ce livre.... J'ai davantage aimé que toi car je n'ai pas trop analysé les personnages qui sont des types...


En revanche, de retrouver de nombreux thèmes des romans gothiques dans une structure bien construite et complexe m'a plu...


Je n'en ai quasiment pas parlé mais je suis d'accord, avec toi, pour dire que cette oeuvre présente une grande violence : surtout la dernière scène est vraiment atroooooce...  Le moine reste
pour moi une référence de la littérature gothique...


Ravie en tout cas d'avoir fait cette lecture commune car cela faisait un bout de temps que je voulais connaître ce roman cité, effectivement, comme tu le rappelles par d'autres auteurs...



Céline 24/02/2011 10:04



Je suis très heureuse aussi d'avoir fait cette lecture avec toi. Je suis d'accord : la construction est vraiment très belle. On dirait une tresse, avec ces trois couples qui s'entrecroisent.


Quant à la violence, j'y ai pensé après une discussion avec une amie prof qui voulait le faire lire à ses élèves de collège, pour leur faire découvrir la littérature gothique. Et je pense que ce
roman n'est pas à mettre entre toutes les mains !



Ellcrys 21/02/2011 10:12



J'ai "Le moine" et "Les mystères d'Udolphe" dans ma PAL, je pense les lire, tous les deux, avant cet été... j'espère que j'accrocherai plus que toi !



Céline 24/02/2011 10:02



J'ai bien accroché sur Le Moine (moins sur Udolphe, parce que c'est quand même très très long ...). C'est juste que j'ai trouvé ça outré et cariactural.



Présentation

  • : Le blog bleu
  • : Le blog d'une curieuse, avide d'histoires, de récits, de livres, de film et d'imaginaire.
  • Contact

En passant

Envie de vacances, de bouquinage dans un jardin anglais, de farniente...

Recherche

http://www.wikio.fr

Archives

http://www.wikio.fr

Mon planning

Janvier 2013

Lecture commune approximative : Imposture, de Benjamin Markovits, avec George

 

9 Janvier 2013

Lecture commune : Silvia's lovers, de Gaskel, avec Titine

 

20 Janvier 2013

Lecture commune : Les Chouans, de Balzac, avec Maggie, Nathalie , Cléanthe et Marie

 

Février 2013

Lecture commune : La fausse maîtresse, de Balzac, avec Marie

 

4 Mars 2013

Lecture commune : Le temps des métamorphoses, de Poppy Adams, avec Tiphanie, Soukee et Titine

 

Mars 2013

Lecture commune : The scarlett letter, de Nathaniel Hawthorne, avec Noctenbule et Titine

 

Mars 2013

Lecture commune : Quelle époque !, de Trollope, avec Adalana, Shelbylee, Maggie et Titine

 

Avril 2013

Lecture commune : Les vagues, de Virginia Woolf, avec Cléanthe , Anis et Titine


21 Juin 2013

Lecture Commune : Petite soeur, mon amour, avec Valérie

 

 Juin 2013

Lecture de L'Argent, d'Emile Zola dans le cadre du défi On a une relation comme ça, Emile Zola et moi

 

 Juillet 2013

Lecture de La débâcle, d'Emile Zola dans le cadre du défi On a une relation comme ça, Emile Zola et moi

 

 Août 2013

Lecture de Le Docteur Pascal, d'Emile Zola dans le cadre du défi On a une relation comme ça, Emile Zola et moi

 

7 Novembre 2013

Lecture de Le dernier Homme de Camus, dans le cadre du défi Albert Camus

Mes défis persos

On peut me retrouver : whoopsydaisy.jpg
Et j'en fais partie :
wildpal9.png
mythesetlégendes

souver10

D'autres blogs de lectures ?

Cuné a fait le compte et c'est !

 

Et Acr0 a recencé les blogs de fantasy, c'est ici