Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 janvier 2012 1 30 /01 /janvier /2012 23:14

clairedalbe.png"Je n'en puis plus, la langueur m'accable, l'ennui me dévore, le dégoût m'empoisonne ; je souffre sans pouvoir dire le remède ; le passé et l'avenir, la vérité et les chimères ne me présentent plus rien d'agréable ; je suis importune à moi-même ; je voudrais me fuir et je ne puis me quitter ; rien ne me distrait, les plaisirs ont perdu leur piquant et les devoir leur important. Je suis mal partout : si je marche, la fatigue me force à m'asseoir ; quand je me repose l'agitation m'oblige à marcher. Mon coeur n'a pas assez de place, il étouffe, il palpite violemment ; je veux respire et de longs et profonds soupirs s'échappent de ma poitrine. Où donc est la verdure des arbres ? Les oiseaux ne chantent plus. L'eau murmure-t-elle encore ?Où est la fraicheur ? Où est l'air ? Un  feu brûlant court dans mes veines et me consume ; des larmes rares et amères mouillent mes yeux et ne me soulagent pas."

 

Claire d'Albe, un court roman ou une longue nouvelle, raconte un classique triangle amoureux. Claire s'est mariée à 15 ans à un ami de son père tant chéri, âgé lui de plus de cinquante ans. Sept ans plus tard, alors qu'elle s'oblige à cultiver les vertus domestiques, à aimer son mari, et à prendre soin de ses enfants, arrive chez eux un neveu de son mari, dans toute la fraîcheur de ses 19 ans, Frédéric. Son mari ne s'inquiète pas "Frédéric aura besoin de conseils. Une femme s'entend mieux à les donner, et puis, votre âge vous y autorise. Trois ans de plus entre vous font beaucoup. D'ailleurs, vous êtes mère de famille et ce titre inspire le respect.".

books_004.jpgCe qui devait arriver arrive, bien sûr, et c'est via les lettres que Claire envoie à son amie de toujours, Elise, qu'on voit l'amour se développer entre les deux jeunes gens sages et vertueux. Mais que faire contre la force de la passion ?

 

Il faut dire les choses telles qu'elles sont : ce livre suinte le romantisme par tous les pores de ses pages. Le vrai romantisme, celui qui demande l'amour platonique (je ne recopierais pas ici les pages qui suivent la première et unique "faute" de Claire et Frédéric, c'est à pleurer, et pas de rire), tourments et passions, et surtout nature sauvage, tombeau d'un père auprès duquel épencher ses larmes.

Oh mon dieu ... Je ne dis pas que c'est un mauvais roman (c'est juste terriblement prévisible) et je suis certaine que j'aurais pleuré toutes les larmes de mon coeur en le lisant à 17 ans. Mais dix ans plus tard, ... mon regard est plus critique. Il n'y a pas la grâce de La princesse de Clèves dans les pas duquel il marche. Les descriptions de la nature sauvage si semblable aux passions semblent faibles après Lamartine. Et les personnages ... on les croirait sortis de l'Emile de Rousseau, Claire si noble et si pure - mais déjà corrompue par la société ; Frédéric sauvage et sans éducation, plein de cette vertu que ne peut justement donner que l'absence d'éducation ; M. d'Albe, paterfamilias tendre et généreux ; Elise, enfin, cette garce d'Elise qui apparait en filigrane, sage et déséchée.

Alors, ce n'est pas déplaisant à lire, c'est assez court et j'ai pris du plaisir à me replonger dans la littérature de mon enfance - non sans songer plusieurs fois à Balzac, le Lys dans la Vallée et Les mémoires de deux jeunes mariées, notament. Mais c'est de la littérature dont on peut clairement se dispenser.

 

Lu dans le cadre du challenge Dames de lettres

dame d11

Et du challenge Romantique

Romantisme

Partager cet article
Repost0

commentaires

claudialucia 14/02/2012 18:23


Et oui, n'est pas madame Lafayette ,Balzac ou Sand qui veut!! Je ne connais pas du tout cette auteure mais.. je crois que je vais faire l'impasse après ton avis! Merci pour ta participation au
challenge romantique!

Céline 25/03/2012 16:38



Je ne pense pas qu'elle mérite le détour.



Anis 31/01/2012 06:53


Et bien donc on s'en dispensera...

Céline 05/02/2012 19:10



Si un jour tu n'as absolument rien à lire, tu peux te pencher dessus. Mais ça métonnerait que ça n'arrive ;) !



Présentation

  • : Le blog bleu
  • : Le blog d'une curieuse, avide d'histoires, de récits, de livres, de film et d'imaginaire.
  • Contact

En passant

Envie de vacances, de bouquinage dans un jardin anglais, de farniente...

Recherche

http://www.wikio.fr

Archives

http://www.wikio.fr

Mon planning

Janvier 2013

Lecture commune approximative : Imposture, de Benjamin Markovits, avec George

 

9 Janvier 2013

Lecture commune : Silvia's lovers, de Gaskel, avec Titine

 

20 Janvier 2013

Lecture commune : Les Chouans, de Balzac, avec Maggie, Nathalie , Cléanthe et Marie

 

Février 2013

Lecture commune : La fausse maîtresse, de Balzac, avec Marie

 

4 Mars 2013

Lecture commune : Le temps des métamorphoses, de Poppy Adams, avec Tiphanie, Soukee et Titine

 

Mars 2013

Lecture commune : The scarlett letter, de Nathaniel Hawthorne, avec Noctenbule et Titine

 

Mars 2013

Lecture commune : Quelle époque !, de Trollope, avec Adalana, Shelbylee, Maggie et Titine

 

Avril 2013

Lecture commune : Les vagues, de Virginia Woolf, avec Cléanthe , Anis et Titine


21 Juin 2013

Lecture Commune : Petite soeur, mon amour, avec Valérie

 

 Juin 2013

Lecture de L'Argent, d'Emile Zola dans le cadre du défi On a une relation comme ça, Emile Zola et moi

 

 Juillet 2013

Lecture de La débâcle, d'Emile Zola dans le cadre du défi On a une relation comme ça, Emile Zola et moi

 

 Août 2013

Lecture de Le Docteur Pascal, d'Emile Zola dans le cadre du défi On a une relation comme ça, Emile Zola et moi

 

7 Novembre 2013

Lecture de Le dernier Homme de Camus, dans le cadre du défi Albert Camus

Mes défis persos

On peut me retrouver : whoopsydaisy.jpg
Et j'en fais partie :
wildpal9.png
mythesetlégendes

souver10

D'autres blogs de lectures ?

Cuné a fait le compte et c'est !

 

Et Acr0 a recencé les blogs de fantasy, c'est ici