Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 mars 2011 7 06 /03 /mars /2011 09:00

PecheurdIslande.jpg"Et puis, avec les premières brumes de l'Automne on rentre au foyer à Paimpol ou dans les chaumières éparses du pays de Goëlo, s'occuper pour un temps de famille et d'amour, de mariages et de naissances. Presque toujours, on trouve là des petits nouveaux-nés, conçus l'hiver d'avant, et qui attendent des parrains pour recevoir le sacrement du baptême : il faut beaucoup d'enfants à cette race de pêcheurs que l'Islande dévore."

 

Tous les étés, les pêcheurs de Paimpol et sa région partent en pêche au large de l'Islande. Pour eux, c'est une période étrange qui débute, à quelques uns dans un bateau minuscule, à travailler par quart de quelques heures, sous le soleil de minuit. Pour leurs femmes, leurs fiancées, leurs amoureuses restées au pays, c'est l'inquiétude, la solitude et l'angoisse dans la chaleur (on est en Bretagne, faut pas exagérer) et les fleurs de l'été.

Quand les brumes de l'automne arrivent, quand les fleurs se fanent, quand l'hiver arrive, la joie retourne avec les bateaux de pêche.

C'est ce que raconte Pêcheur d'Islande. Deux hommes, deux pêcheurs. Deux femmes. Yvonne, une vieille grand mère adorable à la large coiffe et au petit foulard brun, pas bien riche, mais honnête. Une vieille veuve de pêcheur, mère de pêcheur, grand-mère de pêcheur, qui a donné son tribu à la mer : de toute sa famille, il ne lui reste que son dernier petit-fils, Sylvestre.

Sylvestre est marin sur la Marie. Un bon gars, tendre et honnête, une crème aux yeux clairs, qui courtise sagement la soeur de Yann.

Yann, c'est autre chose : il est aussi marin sur la Marie, mais c'est un grand gaillard sombre, taciturne, orgueilleux. Sylvestre et lui s'entendent comme frères, mais le tendre Sylvestre ne parvient pas vraiment à comprendre pourquoi Yann reste si insensible aux avances de Gaud, sa cousine.

Gaud, à côté de ces trois êtres purs et durs comme de la roche, c'est une fille de la ville, une élégante aux mains soignées, mais au coeur lumineux, pris en une soirée par le fier Yann.

 

"Dehors, ce devait être la mer et la nuit, l'infinie désolation des eaux noires et profondes."

 

Mais plus que l'amour et la tendresse qui lient ces quatre êtres, c'est la mer qui est au coeur de ce roman. Une mer divinisée, sauvage et généreuse, celle qui donne la vie et celle qui la reprend. J'ai énormément aimé cet aspect, qui m'a rappelé des contes et des histoires de Bretagne. La mer... l'autre épouse, celle qui vole une part de l'âme des maris, avant de les voler tout entiers. Celle que les hommes aiment et que les femmes haïssent.

 

"Mais c'était une lumière pâle, pâle, qui ne ressemblait à rien; elle trainait sur les choses comme des reflets de soleil mort."


Et ce qui ne gâche rien, c'est un roman excessivement bien écrit. Le style m'a souvent fait penser à de la poésie, comme un roman écrit par Baudelaire. Le vocabulaire est riche, excessivement complexe, et d'une précision parfaite. Le rythme des phrases, comme une musique, donne à sentir l'angoisse de l'attente, la monotonie des journées en mer, ou les ravissements du sentiment amoureux. Mais contrairement, à d'autres auteurs de l'époque, il n'est jamais lourd, et s'arrête toujours avant l'emphase.

En résumé, un magnifique roman que je conseille à tous les amoureux de la langue française - et de la Bretagne.

 

"Le navire se balançait lentement sur place en rendant toujours la même plainte monotone comme une chanson de Bretagne, répétée en rêve par un homme endormi."

Partager cet article
Repost0

commentaires

séverine 06/03/2011 11:19



Ah! J'attendais ton avis avec impatience et je suis heureuse de voir que tu l'as apprécié. Pour moi, ce livre est une merveille.


J'ai longtemps rêvé de la Bretagne grâce à ce livre, l'ai idéalisé. J'ai été à Paimpol cet été et j'ai adoré ce petit village qui, s'il ne ressemble plus vraiment à ce qui en est décrit dans le
livre, n'en reste pas moins charmant... J'ai adoré cette excursion dans les pas de Gaud et de Yann et de tous les autres.


J'en reviens au livre en lui-même et j'aime la façon dont tu en parles et surtout la façon dont tu parles du style de Loti dans ce roman. C'est, à peu de mots près, ce que j'en pense.


Tu me donnes le goût de le relire (pour la énième fois). Je crois que je ferais ça après mon marathon Belle du Seigneur, il me faudra bien ça pour récupérer. (Mais Belle du
Seigneur est très, très, très, très bien.)



Céline 07/03/2011 15:29



Merci !


C'est un roman que je relirai sans aucun doute et avec beaucoup de plaisir ! C'est vrai qu'il donne envie d'aller à Paimpol pour y voir les maisonnettes et les chemins. J'ai l'avantage d'avoir
passé beaucoup de temps en Bretagne, et d'y retourner souvent, et j'ai eu l'impression de me lover dans des chaussons en lisant ce roman.


J'ai hâte d'avoir ton avis sur Belle du Seigneur !



Dominique 06/03/2011 10:40



je garde un souvenir très ému du film car c'est une des premières fois où je suis allée au cinéma voir un film "d'adultes"  après seulement j'ai lu le livre, aujourd'hui je préfère Loti
comme journaliste voyageur mais je garde un bon souvenir de ce roman



Céline 07/03/2011 15:25



Je n'ai pas vu le film... Il faut absolument que je le trouve !



Présentation

  • : Le blog bleu
  • : Le blog d'une curieuse, avide d'histoires, de récits, de livres, de film et d'imaginaire.
  • Contact

En passant

Envie de vacances, de bouquinage dans un jardin anglais, de farniente...

Recherche

http://www.wikio.fr

Archives

http://www.wikio.fr

Mon planning

Janvier 2013

Lecture commune approximative : Imposture, de Benjamin Markovits, avec George

 

9 Janvier 2013

Lecture commune : Silvia's lovers, de Gaskel, avec Titine

 

20 Janvier 2013

Lecture commune : Les Chouans, de Balzac, avec Maggie, Nathalie , Cléanthe et Marie

 

Février 2013

Lecture commune : La fausse maîtresse, de Balzac, avec Marie

 

4 Mars 2013

Lecture commune : Le temps des métamorphoses, de Poppy Adams, avec Tiphanie, Soukee et Titine

 

Mars 2013

Lecture commune : The scarlett letter, de Nathaniel Hawthorne, avec Noctenbule et Titine

 

Mars 2013

Lecture commune : Quelle époque !, de Trollope, avec Adalana, Shelbylee, Maggie et Titine

 

Avril 2013

Lecture commune : Les vagues, de Virginia Woolf, avec Cléanthe , Anis et Titine


21 Juin 2013

Lecture Commune : Petite soeur, mon amour, avec Valérie

 

 Juin 2013

Lecture de L'Argent, d'Emile Zola dans le cadre du défi On a une relation comme ça, Emile Zola et moi

 

 Juillet 2013

Lecture de La débâcle, d'Emile Zola dans le cadre du défi On a une relation comme ça, Emile Zola et moi

 

 Août 2013

Lecture de Le Docteur Pascal, d'Emile Zola dans le cadre du défi On a une relation comme ça, Emile Zola et moi

 

7 Novembre 2013

Lecture de Le dernier Homme de Camus, dans le cadre du défi Albert Camus

Mes défis persos

On peut me retrouver : whoopsydaisy.jpg
Et j'en fais partie :
wildpal9.png
mythesetlégendes

souver10

D'autres blogs de lectures ?

Cuné a fait le compte et c'est !

 

Et Acr0 a recencé les blogs de fantasy, c'est ici