Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 décembre 2011 7 18 /12 /décembre /2011 09:50

 

ShameafficheOh mes aïeux ! Quel chef d'oeuvre !! Je ne tenais pas encore ce blog quand j'ai vu le précédent film de Steve McQueen, Hunger, qui avait déjà été une révélation cinématographique. Malgré quelques défauts (principalement, une organisation en trois parties un peu trop accentuée), le film était magistral, contenant des scènes d'une puissance et d'une violence remarquable.

Dans Shame, les qualités de Steve McQueen sont toujours là, mais exploitées avec encore plus de brio. Quant aux défauts, ils ont disparus, au profit d'une narration qui s'élève continuement et imperceptible vers son climax.


Le pitch est assez simple, et principalement contemplatif : c'est l'histoire d'une solitude, d'un homme, Brandon, emmuré en lui-même, malade, addict au sexe. Comme d'autres sont alcooliques, et boivent sans faire différence entre un grand cru et une piquette, lui consomme du sexe, en duo ou en solitaire, à toute heure du jour et de la nuit. Jusqu'au jour où sa sœur, une petite jeune femme paumée et malade de désir de tendresse, débarque chez lui.

Shame1.jpg

Que dire ? Que Michael Fassbender est extraordinaire, magistrale, divin. Que sous son apparence altière et digne, dans son regard bleu glacier et son sourire de carnassier, il parvient à cacher un désarroi et une tristesse glauque. Il dresse devant nous le portrait d'un homme, complexe, enfermé dans la maladie.

Et Fassbender pétri par Steve McQueen, cela donne encore autre chose. Comme si le réalisateur remodelait son acteur fétiche à ses envie, le tordait pour lui donner toutes les formes, du dandy séducteur au pervers glauque (oh la scène du métro …), du manipulateur misogyne au frère aimant et bouleversé, pour n'en faire qu'un tout petit tas, tordu, pleurant au bout d'un quai, sous la pluie.

Aller chercher au fond des tripes de son acteur le sperme, les larmes, la sueur, comme il allait chercher les excréments et la faim dans Hunger, corporel mais pas charnel, bestial, mais pas sensuel.

Shame2.jpg

Et puis, il y a sa manière de filmer, son image froide et glacée, de verre et de métal. Ses long travelling qui durent un temps infini (oh les scènes de jogging ...). Ses scènes lentes, lentes, lentes jusqu'au malaise, prenant sont temps pour nous montrer plutôt que nous décrire... Son cadrage si particulier, si photographique, qui met généralement le héros sur le côté de l'image comme s'il était le spectateur de sa propre vie...

Oh que j'aime son style …

 

Shame3.jpgEt je pourras parler aussi de Carey Mulligan, parfaite dans ce rôle de jeune femme fragile et émotive, et chanteuse merveilleuse.

De New-York, froide, pluvieuse, grise, bétonnée, mais tellement séduisante avec ses docks aux bateaux rouillés, ses métros métalliques et ses rues pleines de lumière.

 

Nan, vraiment ? Un chef d'oeuvre.

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Folfaerie 02/03/2012 13:48


Que voilà un beau billet sur un film... qui ne me tente pas !


Ceci dit, j'entends parler de plus en plus de Michael Fassbender et les quelques extraits de films que j'ai pu voir ici et là me donnent à penser que c'est un acteur avec qui il faudra compter.
Pour ma part, j'ai hâte de voir le dvd de x Men le commencement et surtout Jane Eyre. Il m'a l'air renversant dans le rôle de Rochester...

Céline 25/03/2012 16:56



J'aimerais bien voir le Jane Eyre, même si je ne pense pas que le film puisse être meilleur que la série BBC de l'an dernier...



Nymphette 28/12/2011 12:38


Je suis loin d'avoir ton enthousiasme, pourtant cette expression "'un tout petit tas, tordu, pleurant au bout d'un quai, sous la
pluie." colle très bien à l'image qui ressort du héros de ce film, infiniment malheureux.


 


Par contre, j'ai lu une critique très étonnante dans Libé, qui disait qu'on pouvait avoir deux lectures du personnage, d'un côté
le représentant du versant diabolique de l'être humain, soumis à la chair, et de l'autre un être angélique qui trascende l'attachement matériel et se donne corps et âme à autrui... Je n'ai pas
tout bien compris!!

Céline 28/12/2011 19:00



Merci ;)


J'ai du mal à voir un aspect angélique dans le héros de Shame, bien au contraire. Il est pour moi terriblement humain, ni angélique, ni diabolique.



shaya 19/12/2011 20:33


Décidément, deuxième bonne critique que je vois passer de ce film, alors que la BA m'attire absolument pas.... Je vais finir par profiter de l'illimité pour aller voir, ça m'intrigue !

Céline 19/12/2011 23:57



C'est un des grands films de l'année (avec Drive et Black Swan)...



Adalana 18/12/2011 13:41


Ca m'intéresse, je vais essayer de le voir :)

Céline 19/12/2011 23:57



C'est un très grand film, assez particulier, mais qui mérite un coup d'oeil.



Marie 18/12/2011 11:44


Chic alors! Je comptais y aller la semaine prochaine!

Céline 19/12/2011 23:56



Va z'y, il vaut vraiment le coup !



Présentation

  • : Le blog bleu
  • : Le blog d'une curieuse, avide d'histoires, de récits, de livres, de film et d'imaginaire.
  • Contact

En passant

Envie de vacances, de bouquinage dans un jardin anglais, de farniente...

Recherche

http://www.wikio.fr

Archives

http://www.wikio.fr

Mon planning

Janvier 2013

Lecture commune approximative : Imposture, de Benjamin Markovits, avec George

 

9 Janvier 2013

Lecture commune : Silvia's lovers, de Gaskel, avec Titine

 

20 Janvier 2013

Lecture commune : Les Chouans, de Balzac, avec Maggie, Nathalie , Cléanthe et Marie

 

Février 2013

Lecture commune : La fausse maîtresse, de Balzac, avec Marie

 

4 Mars 2013

Lecture commune : Le temps des métamorphoses, de Poppy Adams, avec Tiphanie, Soukee et Titine

 

Mars 2013

Lecture commune : The scarlett letter, de Nathaniel Hawthorne, avec Noctenbule et Titine

 

Mars 2013

Lecture commune : Quelle époque !, de Trollope, avec Adalana, Shelbylee, Maggie et Titine

 

Avril 2013

Lecture commune : Les vagues, de Virginia Woolf, avec Cléanthe , Anis et Titine


21 Juin 2013

Lecture Commune : Petite soeur, mon amour, avec Valérie

 

 Juin 2013

Lecture de L'Argent, d'Emile Zola dans le cadre du défi On a une relation comme ça, Emile Zola et moi

 

 Juillet 2013

Lecture de La débâcle, d'Emile Zola dans le cadre du défi On a une relation comme ça, Emile Zola et moi

 

 Août 2013

Lecture de Le Docteur Pascal, d'Emile Zola dans le cadre du défi On a une relation comme ça, Emile Zola et moi

 

7 Novembre 2013

Lecture de Le dernier Homme de Camus, dans le cadre du défi Albert Camus

Mes défis persos

On peut me retrouver : whoopsydaisy.jpg
Et j'en fais partie :
wildpal9.png
mythesetlégendes

souver10

D'autres blogs de lectures ?

Cuné a fait le compte et c'est !

 

Et Acr0 a recencé les blogs de fantasy, c'est ici