Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 octobre 2010 3 13 /10 /octobre /2010 09:00

lexploit.gif"Ce genre de personne, lorsqu'elle se rappelle tout à coup, au milieu du train-train quotidien, qu'un livre l'attend en toute sécurité sur sa table de chevet, sent monter en elle un bonheur indicible."


Lorsque j'ai fini de lire Lolita, je me suis jurée que Nabokov ne passerait pas comme ça, et que je me devais lire d'autres oeuvres de lui ; et en particulier, de ses oeuvres écrites en russe, dans sa langue maternelle.

Peu après, j'ai donc saisi L'exploit sur les étagères de Gibert, me demandant si j'allais vraiment aimer cette histoire si différente de tout ce qui peux m'intéresser autrement, l'histoire d'un exilé sans nostalgie, d'un homme sans passion, sans but, sans presque de volonté.

L'exploit raconte les jeunes années de Martin, un jeune russe blanc qui fuit avec sa mère la Révolution bolchévique. Homme sans nationalité et sans attache, il passe quelques années en Suisse, puis à Cambridge où il se lie d'amitié avec un anglais, Darwin (rien à voir avec le biologiste) ; c'est à ce moment qu'il fait la rencontre de Sonia, une jeune cousine sans grande beauté, une petite allumeuse, dont il s'imagine tomber amoureux. Puis en France, en Allemagne, de nouveau en Suisse, bref dans une Europe qu'on imagine sans frontières.

 

"Humilié par son érudition rétrograde, il consacrait, pour combler ses lacunes, toutes ses heures de pluie à la lecture, et ne tarda pas à se familiariser avec cette odeur très particulière, l'odeur de bibliothèque de prisons, qui se dégageait de la littérature soviétique."

 

Aucun des personnages de cette histoire ne m'a séduite, à part peut-être Darwin, moins adolescent que les autres. Sonia m'a agacée ; Martin m'a exaspérée, son égoïsme, son manque de sentiment, de force, de courage étant trop flagrant. Quant à la famille de Sonia, ces blancs rebelles qui luttent contre les bolchéviques à grand renfort de publications écrites et publiées à Paris et Berlin, ils sont plutôt pitoyables qu'autre chose.

Et pourtant, le charme a joué. Je ne sais pas ce qui m'a séduite dans ce livre. Les ambiances, des souvenirs se collant en surimpression sur les pages, les paysages défilants à travers les fenêtres de train, les lumières au loin ; le plaisir de la lectures ; l'embellissement des souvenirs, au point d'imaginer des histoires fantasques auxquelles on croit après.. Le style de Nabokov, surtout, ces mots parfaits et exacts qu'il utilise et qui me parlent.

J'ai été aussi très touchée par la fin, cette manière de dire sans dire, de nous faire ressentir sans nous montrer, la légéreté avec laquelle il nous parle de choses difficiles, l'intelligence avec laquelle il considère ses lecteurs.


"L'air était poisseux, ici et là des racines d'arbres traversaient le chemin, des aiguilles de sapin toutes noires effleuraient de temps en temps son épaule, le sentier obscur se faufilait en lacets pittoresques et mystérieux entre les troncs d'arbres."

 

 

CLAPCommencé en France, lu dans l'avion et fini en Croatie

Partager cet article
Repost0

commentaires

Nico 21/08/2012 10:35


"les paysages défilant à travers le train"


J'ai lu ce bouquin il y a une dizaine d'année, je n'ai qu'un souvenir très vague de l'histoire, mais j'ai en tête ces voyages en train et leur ambiance qui font que j'en garde un très bon
souvenir.

Céline 22/08/2012 09:18



Depuis deux ans que j'ai lu ce roman, j'ai aussi oublié beaucoup de choses, mais je ne peux plus prendre le train, la nuit, et regarder défiler le paysage sans y penser.



Ellcrys 13/10/2010 15:25



J'aime beaucoup ton avis et il me donne envie de découvrir Nabokov, que je ne connais pas, comme la littérature russe en générale.



Céline 13/10/2010 19:50



Merci ! Et découvre Nabokov, c'est un écrivain extraordinaire !!!



Présentation

  • : Le blog bleu
  • : Le blog d'une curieuse, avide d'histoires, de récits, de livres, de film et d'imaginaire.
  • Contact

En passant

Envie de vacances, de bouquinage dans un jardin anglais, de farniente...

Recherche

http://www.wikio.fr

Archives

http://www.wikio.fr

Mon planning

Janvier 2013

Lecture commune approximative : Imposture, de Benjamin Markovits, avec George

 

9 Janvier 2013

Lecture commune : Silvia's lovers, de Gaskel, avec Titine

 

20 Janvier 2013

Lecture commune : Les Chouans, de Balzac, avec Maggie, Nathalie , Cléanthe et Marie

 

Février 2013

Lecture commune : La fausse maîtresse, de Balzac, avec Marie

 

4 Mars 2013

Lecture commune : Le temps des métamorphoses, de Poppy Adams, avec Tiphanie, Soukee et Titine

 

Mars 2013

Lecture commune : The scarlett letter, de Nathaniel Hawthorne, avec Noctenbule et Titine

 

Mars 2013

Lecture commune : Quelle époque !, de Trollope, avec Adalana, Shelbylee, Maggie et Titine

 

Avril 2013

Lecture commune : Les vagues, de Virginia Woolf, avec Cléanthe , Anis et Titine


21 Juin 2013

Lecture Commune : Petite soeur, mon amour, avec Valérie

 

 Juin 2013

Lecture de L'Argent, d'Emile Zola dans le cadre du défi On a une relation comme ça, Emile Zola et moi

 

 Juillet 2013

Lecture de La débâcle, d'Emile Zola dans le cadre du défi On a une relation comme ça, Emile Zola et moi

 

 Août 2013

Lecture de Le Docteur Pascal, d'Emile Zola dans le cadre du défi On a une relation comme ça, Emile Zola et moi

 

7 Novembre 2013

Lecture de Le dernier Homme de Camus, dans le cadre du défi Albert Camus

Mes défis persos

On peut me retrouver : whoopsydaisy.jpg
Et j'en fais partie :
wildpal9.png
mythesetlégendes

souver10

D'autres blogs de lectures ?

Cuné a fait le compte et c'est !

 

Et Acr0 a recencé les blogs de fantasy, c'est ici