Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 octobre 2010 2 26 /10 /octobre /2010 00:00

Woody.jpg"As Shakespeare said, life is a tale, told by an idiot, full of sound and fury."

L'histoire commence avec Helena : Helena, une bonne soixantaine s'est fait plaquer par son mari, Alfie. Alfie, refusant de vieillir et passant son temps à faire de la musculation, a décidé de vivre une seconde jeunesse. Mais il se rend compte que les jeunes filles ne se bousculent pas au portillon pour séduire les vieux barbons, et c'est avec une prostituée vulgaire qu'il finit par se marier.

Pendant ce temps, Helena se réfugie chez Sally, sa fille, une jeune femme travaillant dans une galerie, et désespérant de fonder un jour une famille avec son mari Roy. Roy est un écrivain raté, qui après un bon premier roman, n'écrit plus que des daubes, et qui se laisse distraire par la nouvelle voisine, Dia.

Sally quant à elle, n'est pas insensible aux charmes de Greg, son patron, qui la traite infiniment mieux que son mari et est beaucoup plus séduisant.

Et au milieu de tout cela, Helena va et vient, toujours au moment inadéquat, apportant les dernières prédictions de sa voyante. Prédictions bidons, car la voyante ne l'est pas plus que vous ou moi, mais souvent pertinentes tant les déboires qui affectent cette famille sont prévisibles.

 

C'est à une galerie de portraits que nous convie Woody, souvent très sympathique et amusante, mais toujours terriblement grinçante. Sally, qui forme le pivot du film, est la seule personne qui semble saine d'esprit, entourée d'hommes pleins de doutes sur leur virilité, et d'une mère revenue à l'adolescence. C'est un personnage qui m'a beaucoup touchée, dans ses doutes, sa force, sa capacité à aller de l'avant. En revanche, je dois bien avouer que tous les autres personnages m'ont excessivement déplus, à commencer par Roy. Cet espèce d'imbécile, d'un égoïsme forcené, qui sans scrupule, se tape une jeune fille et brise ses fiançailles, ou vole le travail d'un ami, je l'ai vraiment détesté. Le père et la mère de Sally sont plus pathétiques qu'autre chose, et finalement émouvants malgré eux.

 

Bref, c'est un film que j'ai beaucoup aimé. Le rythme est enlevé, l'ambiance est grinçante à souhait, et parfois très anglaise : Helena, en particulier, est une anglaise déjantée qui ne déparerait pas un roman d'Agatha Christie ! Les acteurs jouent globalement excessivement bien. On croit à leur personnages, dans le rire, mais surtout quand la comédie devient tragique, quand les portes ouvertes se referment et que ces ratés restent face à leurs incapacités, amoureuses ou littéraires.

Malgré tout, une semaine après avoir vu ce film, mes souvenirs s'estompent déjà. J'y ai pris beaucoup de plaisir en le voyant, mais ce n'est pas un film qui restera. Une agréable comédie, à n'en pas douter, mais pas un chef d'oeuvre... 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

T


C'est pas la fin qui me le rend sympathique, c'est le moment où il est tout seul dans sa garçonnière et se rend compte que les femmes ne se pressent pas à sa porte, puis la manière dont il se
comporte avec sa future, son mélange de timidité et de bienveillance, et un peu de naïveté parce qu'il ne se rend pas compte qu'il courtise une femme, qui ne peut être courtisée puisque seul
l'argent l'intéresse.


Et je me demande s'il serait allé aussi loin dans son envie de rajeunir si Helena avait été plus compréhensive au départ.



Répondre
C


Je comprends... Il a courru après un rêve et il se rend compte que ça ne marche pas. Ce qui me déplait, c'est qu'à ce moment là, il ne revienne pas dessus et qu'il s'entête dans cette absurdité.


Je ne sais pas ce qui se serait passé si Helena avait été plus compréhensive au départ (faudrait demander à Woody), mais il me semble qu'autour de moi, les gens qui sont pris d'une adolescence
tardive sont les gens qui ont été trop sérieux dans leur jeunesse, plus que les gens brimés ou incompris par la suite. Je parierai que Héléna et Alfie se sont rencontrés et mariés jeunes, au
grand bonheur d'Helena, mais Alfie a du se rendre compte qu'il était passé à côté d'une certaine inscouciance de la jeunesse, et c'est ça qu'il recherche. Mais c'est trop tard ! (mode psycho à
deux balles off ;) )



T


Oui, mais le fait qu'il se retrouve piégé par son changement de vie et ne parvient pas en profiter, me le rend sympathique. En plus, Helena se plaint tout le temps.



Répondre
C


Helena est insupportable. Je connais des femmes comme elles et c'est vraiment exaspérant !


Je ne reproche pas à Alfie de quitter Helena, mais je trouve qu'il le fait pour des raisons pathétiques. Je comprends que a manière dont ça se termine pour lui te le rende sympathique, mais pour
moi, c'est surtout du mépris que ça soulève...



T


Il m'a un peu déçu, je m'attendais à une histoire plus drôle. J'ai préféré Alfie, parce qu'il est victime de son époque et qu'Héléna n'est pas un cadeau.



Répondre
C


C'est vrai que ce n'est pas très drôle, ou du moins pas léger du tout malgré les apparences...


Je te suis sur Helena : elle est complètement folle. Mais Alfie m'a fait penser à tous ces hommes qui changent de vie à 50-60 ans pour retrouver une vie d'adolescent hystérique, ce que je trouve
assez pitoyable en fait.



M


Je pensais aller le voir car j'aime généralement les films de woody Allen (je viens juste de voir match point et scooop : j'ai adoré !). J'ai lu des billets positifs (le tien) et négatifs mais la
bande annonce, m'incite à y aller !



Répondre
C


On y passe un excellent moment !



Présentation

  • : Le blog bleu
  • : Le blog d'une curieuse, avide d'histoires, de récits, de livres, de film et d'imaginaire.
  • Contact

En passant

Envie de vacances, de bouquinage dans un jardin anglais, de farniente...

Recherche

http://www.wikio.fr

Archives

http://www.wikio.fr

Mon planning

Janvier 2013

Lecture commune approximative : Imposture, de Benjamin Markovits, avec George

 

9 Janvier 2013

Lecture commune : Silvia's lovers, de Gaskel, avec Titine

 

20 Janvier 2013

Lecture commune : Les Chouans, de Balzac, avec Maggie, Nathalie , Cléanthe et Marie

 

Février 2013

Lecture commune : La fausse maîtresse, de Balzac, avec Marie

 

4 Mars 2013

Lecture commune : Le temps des métamorphoses, de Poppy Adams, avec Tiphanie, Soukee et Titine

 

Mars 2013

Lecture commune : The scarlett letter, de Nathaniel Hawthorne, avec Noctenbule et Titine

 

Mars 2013

Lecture commune : Quelle époque !, de Trollope, avec Adalana, Shelbylee, Maggie et Titine

 

Avril 2013

Lecture commune : Les vagues, de Virginia Woolf, avec Cléanthe , Anis et Titine


21 Juin 2013

Lecture Commune : Petite soeur, mon amour, avec Valérie

 

 Juin 2013

Lecture de L'Argent, d'Emile Zola dans le cadre du défi On a une relation comme ça, Emile Zola et moi

 

 Juillet 2013

Lecture de La débâcle, d'Emile Zola dans le cadre du défi On a une relation comme ça, Emile Zola et moi

 

 Août 2013

Lecture de Le Docteur Pascal, d'Emile Zola dans le cadre du défi On a une relation comme ça, Emile Zola et moi

 

7 Novembre 2013

Lecture de Le dernier Homme de Camus, dans le cadre du défi Albert Camus

Mes défis persos

On peut me retrouver : whoopsydaisy.jpg
Et j'en fais partie :
wildpal9.png
mythesetlégendes

souver10

D'autres blogs de lectures ?

Cuné a fait le compte et c'est !

 

Et Acr0 a recencé les blogs de fantasy, c'est ici