Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 décembre 2010 3 08 /12 /décembre /2010 09:00

1984.jpgJ’avais déjà commencé puis abandonné 1984 il y a de cela quelques années. Fort de la plutôt bonne impression que m’a laissée Animal Farm cet été, j’ai décidé de reprendre la lecture de ce qui est censé être le chef d’œuvre d’Orwell.

Ma première impression s’est confirmée ; je n’accroche pas avec ce roman. Il est trop long, trop démonstratif et trop lent !

J’ai bien trouvé le propos brillant, visionnaire et incroyablement fouillé mais la construction et la narration ne sont absolument pas à la hauteur du discours. On ressent trop l’intention politique et j’irai jusqu’à dire philosophique d’Orwell transparaître derrière ce qui m’a semblé une intrigue de pure convenance simplement destinée à permettre la transmission du message politique. J’ai trouvé les personnages complètement creux, l’intrigue cousue de fil blanc et en bref le roman très fade. Tout disparait derrière la formidable description du régime totalitaire ultime, ce régime qui étouffe aussi bien les personnages que le roman lui-même…

Que dire notamment des interminables pages de description du projet politique de l’Ingsoc trouvées dans le manuel de la résistance ? Que c’est long et laborieux. On sent la volonté de reprendre le manifeste du parti communiste et de démontrer la perversion de son idéologie par un régime communiste totalitaire comme celui de la Russie soviétique. C’est certes passionnant d’un point de vue intellectuel mais littérairement tellement indigeste … Ce roman est désespérément plat et on attend en vain le souffle qui le fera enfin décoller.

J’ai un temps cru l’avoir trouvé lors de l’arrestation du héros par la Thought Police mais si l’intrigue se resserre et la narration trouve un temps un certain rythme on retombe rapidement dans le travers d’Orwell qui est d’asséner son propos sans aucune considération pour les attentes littéraires de son lecteur.

Autant le propos d’Orwell passe avec légèreté et même un certain humour dans Animal Farm grâce au recours à la fable et au format de très court roman, autant celui de 1984 est indigeste à cause de la trop grande volonté d’Orwell de s’appesantir dans la description exhaustive de l’Ingsoc. Il va même jusqu’à écrire un court traité de grammaire décrivant les principales caractéristiques du Newspeak (ou version excessivement édulcorée de l’anglais destinée à ne plus permettre d’avoir de pensées hérétiques par simple manque de mots pour les exprimer ou les penser … l’idée est certes brillante mais inutile de vous dire à quel point le rendu littéraire peut être plat à mourir …).

Bon, finissons tout de même sur une note d’optimisme : ça fait un pavé en moins dans ma PAL !

Dernière remarque tout de même : j’ai vu plusieurs personnes mentionner O’Brien dans leur liste des 10 méchants ultimes de l’histoire de la littérature. Pas d’accord ! Pour ça il faudrait qu’il soit un personnage à part entière et pas simplement l’incarnation plus ou moins réussie d’une idée politique.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Cécile 22/12/2010 10:59



Zut j'avais écris un commentaire mais j'ai oublié de remplir les petits numéros du coup il a pas été posté.


Je reprends donc, j'ai beaucoup aimé ce livre pour ma part. C'est vrai qu'il y a des longueurs, qui ont amené de beaux passages à vide, mais dans l'ensemble j'ai aimé l'univers décrit, le métier
du héros par ex, j'ai aimé la fin...



Anne Sophie 21/12/2010 10:49



il est dans ma pal :)



Céline 21/12/2010 14:45



Bonne lecture !



Yohan 13/12/2010 12:48



Je suis assez d'accord avec tes impressions. La réécriture centrale du traité politique au milieu du roman est rtès indigeste, car il ne fait que reprendre ce qu'on a déjà pu comprendre
auparavant. L'idée est bonne et visionnaire, mais le traitement est décevant du point de vue littéraire. La ferme des animaux m'a beaucoup plus intéressée.



B. 13/12/2010 13:22



Oui, j'ai trouvé cette réutilisation du format de la fable très intéressante dans le cadre de la ferme des animaux car ce détachement permet de faire ressortir son propos et donne du rythme et un
certain humour au texte. Or, si le format de la fable est bien connu, il me semble qu'il est au final et à tort assez peu utilisé (seul La Fontaine me vient en tête).


Merci en tout cas pour ce soutient sur 1984 !



trillian 08/12/2010 19:33



comme toi je l'avais commencé mais un peu laissé tombé, bien que je sois super intrigué par ce roman, il va falloir que j'aille jusqu'au bout!



B. 08/12/2010 19:40



Je te le conseille. C'est parfois, voire souvent, pénible mais le propos n'en reste pas moins fascinant et j'ai rarement vu un travail aussi abouti sur un régime totalitaire, ses méthodes et ses
raisons d'être.



lael 08/12/2010 19:00



ah ben je suis entrain de le lire (enfin pour être exact j'ai lu le premier chap y'a un mois lol) Peut être un peu indigeste sur les descriptions en effet mais le début m'a fait plutot bonne
impression.



B. 08/12/2010 19:18



Je ne peux que te conseiller de le continuer. Si j'ai été déçu par certains aspect de ce roman il n'en reste pas moins que je suis heureux de l'avoir lu, par intérêt personnel et aussi car rares
sont les livres qui peuvent se vanter d'avoir autant marqué leur époque ! (et puis tu constateras en lisant les autres commentaires que les autres lecteurs sontplutôt élogieux)



Présentation

  • : Le blog bleu
  • : Le blog d'une curieuse, avide d'histoires, de récits, de livres, de film et d'imaginaire.
  • Contact

En passant

Envie de vacances, de bouquinage dans un jardin anglais, de farniente...

Recherche

http://www.wikio.fr

Archives

http://www.wikio.fr

Mon planning

Janvier 2013

Lecture commune approximative : Imposture, de Benjamin Markovits, avec George

 

9 Janvier 2013

Lecture commune : Silvia's lovers, de Gaskel, avec Titine

 

20 Janvier 2013

Lecture commune : Les Chouans, de Balzac, avec Maggie, Nathalie , Cléanthe et Marie

 

Février 2013

Lecture commune : La fausse maîtresse, de Balzac, avec Marie

 

4 Mars 2013

Lecture commune : Le temps des métamorphoses, de Poppy Adams, avec Tiphanie, Soukee et Titine

 

Mars 2013

Lecture commune : The scarlett letter, de Nathaniel Hawthorne, avec Noctenbule et Titine

 

Mars 2013

Lecture commune : Quelle époque !, de Trollope, avec Adalana, Shelbylee, Maggie et Titine

 

Avril 2013

Lecture commune : Les vagues, de Virginia Woolf, avec Cléanthe , Anis et Titine


21 Juin 2013

Lecture Commune : Petite soeur, mon amour, avec Valérie

 

 Juin 2013

Lecture de L'Argent, d'Emile Zola dans le cadre du défi On a une relation comme ça, Emile Zola et moi

 

 Juillet 2013

Lecture de La débâcle, d'Emile Zola dans le cadre du défi On a une relation comme ça, Emile Zola et moi

 

 Août 2013

Lecture de Le Docteur Pascal, d'Emile Zola dans le cadre du défi On a une relation comme ça, Emile Zola et moi

 

7 Novembre 2013

Lecture de Le dernier Homme de Camus, dans le cadre du défi Albert Camus

Mes défis persos

On peut me retrouver : whoopsydaisy.jpg
Et j'en fais partie :
wildpal9.png
mythesetlégendes

souver10

D'autres blogs de lectures ?

Cuné a fait le compte et c'est !

 

Et Acr0 a recencé les blogs de fantasy, c'est ici