Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 octobre 2010 6 02 /10 /octobre /2010 09:00

Merlin-copie-1.jpg"Quand les femmes le recueillir du ventre de sa mère, il n'y en eut aucune qui ne fût très effrayée, constatant qu'il était plus velu, et avait plus de poils et plus longs, qu'elle n'en avaient jamais vu à aucun enfant."

Qui est Merlin ? Comment accepter cette personnalité étrange, étonnante, plus proche d'un druide gaulois, d'un mage, d'un prophète que d'un évêque dans la légende du très chrétien Roi Arthur ?

Les auteurs médiévaux ont choisi d'en faire le fils d'un démon, et d'une vierge chrétienne et pure. Image renversée du Christ, un Anté-Christ qui choisirait Dieu et le Bien, mais sans pour autant refuser les dons de sa nature démoniaque, sa capacité à prédire l'avenir.

 

Je dois bien l'avouer : c'est raté. Je le regrette pour les vaillants copistes qui vécurent il y a 800 ans : vous avez loupé votre coup, les gars. Ce texte respire le paganisme par tous les pores de ses interlignes. Vous avez beau nous rajouter des références au Christ et à Jospeh d'Arimatie à toutes les pages, il n'est pas bien chrétien, cet enchanteur qui rit et prononce des prophéties, qui change de forme et doit régulièrement se ressourcer au plus profond des bois...

 

"Il entra dans la ville sous les traits d'un bûcheron, une grande cognée à l'épaule, chaussé de gros souliers et vêtu d'une courte cotte toute déchirée ; il avait les cheveux hirsutes et une grande barbe et ressemblait bien à un homme sauvage."

 

Je m'attendais à un texte aride et difficile, plein de références inconnues. Que nenni ! La traduction en français moderne est excellente, ce qui rend la lecture très aisée ; et les aventures de Merlin sont pleines de rebondissement. Après un début un peu long (car j'avoue que les péchés commis par le grand père, la grand mère et les tantes du jeune homme m'intéressaient assez peu), on entre dans le vif du sujet : un bébé de quelques jours capable de parler, qui connait l'avenir et le passé et a un mot à dire sur à peu près tout ce qui se passe.

Merlin n'est pas dénué d'un certain sens de l'humour, aime les blagues et sait profiter de ses astuces pour se rendre indispensable. Les rois qui l'entourent sont attachants, en particulier Uther. La description de son amour pour Ygerne est très touchante : il se meurt, il se brûle d'amour, pour une femme mariée. Le roi se retrouve tout d'un coup impuissant, seul dans sa tente, en larmes, comme si il n'était pas le mythique Uther Pandragon.

 

"Ulfin, qui était à l'extérieur, l'apprit et s'en vint de ce côté ; il trouva le roi en pleurs et lui demanda la cause de ses larmes. 'Vous devez bien le savoir, répondit le roi, car vous savez bien que je me meurs pour l'ampir d'Ygerne ; je vois clairement qu'il me faudra en mourir, car j'en ai perdu le boire et le manger, ainsi que le sommeil, le repos dont chaque homme a besoin : je sais donc de ce fait, que j'en mourrai car je ne vois pas par quel moyen je pourrais guérir. Et ainsi, j'ai grand pitié de moi même.' "

 

Arthur, par contraste, apparait fade : jeune garçon obéissant, qui fait ce qu'on lui dit, remet l'épée dans la pierre puis la retire à de nombreuses reprises, pour être bien sûr qu'il est l'élu. Balloté deci, delà, il manque encore de virilité dans ce récit. D'autres personnages n'apparaissent que de nom : Morgain, en particulier, dont ne sait que sa naissance et ses études, sans jamais la voir en chair et en os. Ou Ygerne, noble dame vertueuse, coincée entre sa fidélité à son roi et les liens du mariage, beau personnage tragique, que Merlin abuse sans aucune gêne.

 

Tout cela m'a alléchée très très fort, et je compte bien poursuivre ma découverte avec d'autres textes de cette vaste épopée.

 

Lecture commune 1000 ans de littérature française : pour aller découvrir ce qu'on lu les autres, c'est ici

 

1000ans.jpg

 

Publié à la rentrée littéraire 1 220

rentreelitteraire1220.jpg

 

Et dans le défi Mythes et Légendes

mythesetlégendes

Partager cet article
Repost0

commentaires

Bookine 02/10/2010 14:21



Bah non, absolument aucun problème. On est dans la thématique et je trouve sympa de varier les plaisirs / auteurs, le challenge n'en est que plus riche en découvertes



Céline 05/10/2010 12:27



Tant mieux ! Merci beaucoup



George 02/10/2010 13:19



c'est vrai qu'on est souvent surpris par ces textes du moyen-âge qui sont finalement assez abordables, sauf quand on les lit en ancien français !!!



Céline 05/10/2010 12:27



Je n'ose même pas essayer de les lire en ancien français !



Bookine 02/10/2010 12:00



Ah Merlin...ton avis donne bien envie!



Céline 02/10/2010 12:08



Ce n'est pas de Chrétien de Troye, je m'en suis aperçue après l'avoir lu ; ça pose un problème ?



Présentation

  • : Le blog bleu
  • : Le blog d'une curieuse, avide d'histoires, de récits, de livres, de film et d'imaginaire.
  • Contact

En passant

Envie de vacances, de bouquinage dans un jardin anglais, de farniente...

Recherche

http://www.wikio.fr

Archives

http://www.wikio.fr

Mon planning

Janvier 2013

Lecture commune approximative : Imposture, de Benjamin Markovits, avec George

 

9 Janvier 2013

Lecture commune : Silvia's lovers, de Gaskel, avec Titine

 

20 Janvier 2013

Lecture commune : Les Chouans, de Balzac, avec Maggie, Nathalie , Cléanthe et Marie

 

Février 2013

Lecture commune : La fausse maîtresse, de Balzac, avec Marie

 

4 Mars 2013

Lecture commune : Le temps des métamorphoses, de Poppy Adams, avec Tiphanie, Soukee et Titine

 

Mars 2013

Lecture commune : The scarlett letter, de Nathaniel Hawthorne, avec Noctenbule et Titine

 

Mars 2013

Lecture commune : Quelle époque !, de Trollope, avec Adalana, Shelbylee, Maggie et Titine

 

Avril 2013

Lecture commune : Les vagues, de Virginia Woolf, avec Cléanthe , Anis et Titine


21 Juin 2013

Lecture Commune : Petite soeur, mon amour, avec Valérie

 

 Juin 2013

Lecture de L'Argent, d'Emile Zola dans le cadre du défi On a une relation comme ça, Emile Zola et moi

 

 Juillet 2013

Lecture de La débâcle, d'Emile Zola dans le cadre du défi On a une relation comme ça, Emile Zola et moi

 

 Août 2013

Lecture de Le Docteur Pascal, d'Emile Zola dans le cadre du défi On a une relation comme ça, Emile Zola et moi

 

7 Novembre 2013

Lecture de Le dernier Homme de Camus, dans le cadre du défi Albert Camus

Mes défis persos

On peut me retrouver : whoopsydaisy.jpg
Et j'en fais partie :
wildpal9.png
mythesetlégendes

souver10

D'autres blogs de lectures ?

Cuné a fait le compte et c'est !

 

Et Acr0 a recencé les blogs de fantasy, c'est ici