Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 août 2010 2 31 /08 /août /2010 09:00

silmarillion.gif"Et il sortit, couvert d'une armure noire, et il se dressa devant le Roi comme une tour couronnée d'acier, et son immense bouclier noir sans blason jetait l'ombre d'un nuage d'orage. Sous cette ombre, Fingolfin semblait comme une étoile, sa cotte de mailles était incrustée de cristaux, et Ringil, son épée qu'il brandit, brillait d'un éclair glacé."

 

Whouahou, la baffe ! J'avais oublié à quel point Tolkien écrivait bien, à quel point son univers était riche et enchanteur, sa langue poétique. J'ai été emportée !

Le Silmarillion est constitué de cinq chants : l'Ainulindalë, le Valaquenta, le Quenta Silmarillion, l'Akallabeth et Les Anneaux du Pouvoir et le Troisième Âge, le Quenta Silmarillion étant de très loin le plus long.

L'Ainulindalë raconte la création de l'Univers. A l'origine, il n'y avait qu'Eru, que les elfes appellent Iluvatar, qui créa les Ainur, les bénis. Un jour, Iluvatar rassemble tous les Ainurs et leur fait chanter un chant choral, une Grande Musique. Mais, l'un des Ainur, Melkor y mêle des thèmes personnels, créant une dissonnance. A plusieurs reprises, Iluvatar cherche à retrouver l'harmonie, mais sans y parvenir. Il finit par mettre fin au chant, et montre aux Ainurs ce que leur voix a créé : Arda, la Terre, et les enfants d'Iluvatar, les Elfes et les Hommes. Iluvatar donne corps à cette vision, et certains des Ainurs décident de descendre sur Arda pour y préparer l'arrivée des enfants d'Iluvatar ; ceux là, on les nomme les Valars. Mais Melkor descend aussi, et se mêle de détruire tout ce que créent les Valars.


Le Valaquenta décrit plus spécifiquement les Valars, leurs personnalités propres, ainsi que celle des Maiars, leurs serviteurs.


Le Quenta Silmarillion est impossible à résumer. Il raconte l'histoire d'Arda lors du Premier Âge, et en particulier l'arrivée des Elfes, et leurs pérégrinations entre la Terre du Milieu et Valinor (pas très sympas, d'ailleurs, les Elfes... Ils sont bien descendus dans mon estime !). L'un d'entre eux, Fëanor, doué et orgueilleux, crée trois bijoux, trois Silmarils, qui enferment la lumière des Arbres de Yavanna. Ces bijoux sont volés par Melkor, et Fëanor fait jurer un serment à ses nombreux fils, de ne jamais s'arrêter tant que les Silmarils ne leur seront pas revenus, serment à l'origine de tout un tas de problèmes. C'est au sein du Quenta Silmarillion que se trouve l'histoire de Beren et Luthien, si souvent citée dans Le Seigneur des Anneaux.


L'Akallabeth se passe au Deuxième Age et est tourné vers l'île de Numénor et ceux qui y vivent, des Hommes particuliers, les Dunedains. Leur île est parfaite, créée par les Valars, et les Dunedains vivent vieux et heureux. Mais Sauron, serviteur de Melkor, leur inspire la jalousie de l'immortalité des Elfes, et le désir d'aller à Valinor. L'alliance entre Sauron et le dernier roi des Dunedains, Ar-Pharazôn, ne concerne heureusement pas tous les Dunedains, et certains restent fidèles, autour d'Elendil et ses fils, Isildur et Anarion. Lorsque les Dunedains menacent d'attaquer Valinor, Iluvatar engloutit l'île, et modifie profondément la Terre, mettant fin au Deuxième Âge. Seuls s'en sortent Elendil et les siens.


Enfin, Les Anneaux de Pouvoir raconte l'histoire du Troisième Âge, la création des Anneaux de Pouvoir par Sauron, de l'Anneau Unique, l'arrivée des Istari et en particulier de Gandalf, ainsi qu'un très bref résumé de l'intrigue du Seigneur des Anneaux.

 

"Ce fut une terrible épreuve et même la vaillance de Glorfindel aux cheveux d'or, le chef de la Maison des Fleurs d'Or de Gondolin ne les aurait pas sauvés si Thorondor n'était pas venu à leur secours juste à temps."(dédicace à Loutre, si jamais elle passe par là ...)

 

Ce fût un grand moment de bonheur. Je ne m'attendais pas à ça ; j'avais commencé le Silmarillion peu de temps après avoir refermé le Seigneur des Anneaux, il y a presque dix ans. J'avais été rebutée par la trop grande richesse de ce texte, les multiples noms de chacun des personnages dans les différentes langues ; les noms des Peuples Elfes, les différents noms des Terres, etc. Mais en se concentrant un petit peu plus, en s'aidant du lexique et des arbres généalogiques dressés par le fils Tolkien, l'histoire coule plus facilement, et on peut se rendre compte de la force littéraire et mythologique de ce texte.

Car c'est d'abord et avant tout la création d'un Univers, d'un corpus mythologique hallucinant. Certes, on reconnait parfois des inspirations venues de religions existantes (l'Ainulindalë m'a fait énormément penser aux débuts de l'Ancien Testament, par exemple). Mais globalement, c'est tout un système mythique original qui se déploit devant nos yeux, avec sa cohérence, sa logique, ses disgressions et son côté épique.

 

Un grand grand grand texte !

 

Lu dans le cadre du Middle Earth Challenge

middleearthchallenge

Et rentre également dans le Challenge Mythes et Légendes.

mythesetlégendes

Partager cet article
Repost0

commentaires

Sabbio 14/12/2010 21:11



Merci pour le lien, je note ;)



Céline 16/12/2010 17:32



Bonne lecture !



Isil 02/09/2010 12:17



Pareil. Je l'avais lu à la suite du Seigneur des Anneaux mais là, je l'ai trouvé encore meilleur. C'est un texte d'une très grande force.



Céline 02/09/2010 13:16



Tolkien est un maître.



julien "naufragés volontaires" 31/08/2010 19:22



Ha! Il est dans ma PàL et à lire sous peu pour le même Challenge. Jamais lu, juste un peu effrayé par la robustesse du ton... mais là, tu me donne fichtrement envie de l'ouvrir!



Céline 31/08/2010 22:02



C'est chouette, si je te donne envie de le lire ! Ca me fait plaisir !!



maggie 31/08/2010 12:21



Je ne connaissais pas ce texte, je n'ai lu que le seigneur des anneaux et bilbo... Comme tu dis que c'est un très grand texte, je le lirai peut-être mais certainement pas tout de suite : trop de
livres en cours en ce moment !



Céline 31/08/2010 22:02



C'est un livre qui demande une certaine concentration, quand même ... Je te conseille d'attendre un moment où tu as l'esprit libre (moi, sur le bateau, avec les mouettes et les dauphins, c'était
parfait !)



Présentation

  • : Le blog bleu
  • : Le blog d'une curieuse, avide d'histoires, de récits, de livres, de film et d'imaginaire.
  • Contact

En passant

Envie de vacances, de bouquinage dans un jardin anglais, de farniente...

Recherche

http://www.wikio.fr

Archives

http://www.wikio.fr

Mon planning

Janvier 2013

Lecture commune approximative : Imposture, de Benjamin Markovits, avec George

 

9 Janvier 2013

Lecture commune : Silvia's lovers, de Gaskel, avec Titine

 

20 Janvier 2013

Lecture commune : Les Chouans, de Balzac, avec Maggie, Nathalie , Cléanthe et Marie

 

Février 2013

Lecture commune : La fausse maîtresse, de Balzac, avec Marie

 

4 Mars 2013

Lecture commune : Le temps des métamorphoses, de Poppy Adams, avec Tiphanie, Soukee et Titine

 

Mars 2013

Lecture commune : The scarlett letter, de Nathaniel Hawthorne, avec Noctenbule et Titine

 

Mars 2013

Lecture commune : Quelle époque !, de Trollope, avec Adalana, Shelbylee, Maggie et Titine

 

Avril 2013

Lecture commune : Les vagues, de Virginia Woolf, avec Cléanthe , Anis et Titine


21 Juin 2013

Lecture Commune : Petite soeur, mon amour, avec Valérie

 

 Juin 2013

Lecture de L'Argent, d'Emile Zola dans le cadre du défi On a une relation comme ça, Emile Zola et moi

 

 Juillet 2013

Lecture de La débâcle, d'Emile Zola dans le cadre du défi On a une relation comme ça, Emile Zola et moi

 

 Août 2013

Lecture de Le Docteur Pascal, d'Emile Zola dans le cadre du défi On a une relation comme ça, Emile Zola et moi

 

7 Novembre 2013

Lecture de Le dernier Homme de Camus, dans le cadre du défi Albert Camus

Mes défis persos

On peut me retrouver : whoopsydaisy.jpg
Et j'en fais partie :
wildpal9.png
mythesetlégendes

souver10

D'autres blogs de lectures ?

Cuné a fait le compte et c'est !

 

Et Acr0 a recencé les blogs de fantasy, c'est ici