Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 novembre 2011 3 30 /11 /novembre /2011 13:22

Nuitetjour.jpg"Lorsque Ralh Denham entra dans la pièce et vit Katherine, il eut conscience d'une variation de l'atmosphère telle que peut en éprouver un promeneur à la campagne, après le coucher du soleil, quand le froid et l'humidité cède soudain la place à une vague de chaleur qui sent bon le foin, comme si le soleil brillait encore, bien que la lune fût levée."

Voilà un roman dont je vais avoir bien des difficultés à parler. Ce livre m'a accompagnée pendant plusieurs semaines, y compris à travers des jours très sombres - ce qui est sans doute la seule et unique raison de mon léger doute à son sujet.

Il suit la vie de plusieurs jeunes personnes, au début du siècle, dans un Londres qui hésite entre tradition et modernité, nostalgie de l'Angleterre victorienne et désir d'avancer.

 

"Elle [...] s'absorba dans une rêverie où elle devint aussitôt une autre et l'univers entier se métamorphosa. Etant une habituée de cet univers, elle pouvait reconnaître son chemin sans hésitation. Si quelqu'un lui avait demandé de le décrire, elle aurait répondu que c'était là que résidait la réalité dont nous ne connaissons qu'une apparence ; elle se sentait incomparablement plus spontanée, plus forte, plus libre que dans le monde réel. Dans cet ailleurs, il était enfin donné de connaître ce qui nous échappe sans cesse ici-bas : le bonheur parfait dont nous ne goûtons que des miettes ; la beauté dont nous n'avons qu'une vision fugitive."

 

Katherine, jeune fille de très bonne famille et petite-fille d'un auteur illustre, incarne parfaitement cette dichotomie. Personne sage, élevée dans le culte de l'ancêtre poète, elle se relève la nuit pour faire des mathématiques. Fiancée à un poète de rang social respectable,William Rodney, elle compte parmi ses amis Mary Datchett, une suffragette, et Ralph Denham, un avocat pauvre.

Ce roman raconte quelques mois dans la vie de ces quatre êtres, leurs amitiés, leurs amours, leurs jalousies, le tout sur un mode très éthéré, très lent, très contemplatif. Il vaut surtout pour le plaisir de se pénétrer de la langue de Virginia Woolf de sa manière si fine de décrire les émotions qui secouent ces quatre personnes.

 

"Elle craignait par dessus tout que Mary, la jeune femme qui symbolisait pour elle tant d'idées romanesques et enthousiastes, celle qui avait une sorte d'existence visionnaire et qui avançait un lys à la main, n'annonçât d'un ton désinvolte qu'elle allait se marier."

 

Et pourtant, ... je garde une réserve. Ce livre si beau m'a fait passer à deux doigts de la panne de lecture. Un manque de rythme, peut-être ? Des personnages qui n'évoluent pas assez, et qui se dévoilent trop, dès les premières pages ? Un suspens qui n'en est pas un ?

Ou peut-être juste un roman d'une qualité immense, mais qui n'était pas celui que je devais lire à ce moment là ...

 

"Il choisit lui-même le livre avant que sa fille eût pu protester ou s'échapper, et elle se trouva métamorphosée par le truchement de Walter Scott en être humain civilisé."

 

Entre dans le cadre des challenges suivants :

Challenge nécrophile (Virginia est mort suicidée)

deadauthor

 

God save the livre

Challenge-anglais-copie-1

et du challenge de Littérature edwardienne, sur whoopsy-daisy

litterature.png

Partager cet article
Repost0

commentaires

maggie 01/12/2011 10:56


PS : j'espère que ces jours-ci sont moins sombres...

Céline 10/12/2011 17:34



(Ma grand-mère est décédée il y a trois semaines, et, alors que nous allions à son enterrement en Bretagne, notre petite chatte de 3 ans s'est noyé dans un puit. Nous l'avons entendue miauler et
nous avons tout fait pour la sauver, mais quand je suis descendue, c'était trop tard. Maintenant, j'essaie de faire mon deuil. Mais j'ai du mal, j'ai l'impression de la voir partout ... Et elle
me manque...


Woolf n'était pas la bonne lecture dans cette ambiance de drame et de deuil ...



maggie 01/12/2011 10:55


Je n'ai pas encore lu ce roman mais je sais que je préfère sa correspondance et ses essais pour l'instant : certainement parce que je connais mal ses romans... Pourtant il semblerait que celui-ci
soit plutôt classique dans sa narration et même si tu as des réserves, je pense le lire un jour !

Céline 10/12/2011 17:31



J'ai beaucoup aimé Mrs Dalloway et Les années (surtout Les années, mais peut-être parce que j'ai lu Mrs Dalloway en anglais). J'ai quelques réserves sur celui là, mais je ne regrette pas du tout
de l'avoir lu, au contraire !



Malice 01/12/2011 10:52


Moi personnellement j'ai beaucoup aimé et j'ai trouvé cette lecture très plaisante. 

Céline 10/12/2011 17:30



Je pense que ce n'était pas le bon moment pour le lire. J'ai beaucoup aimé, mais j'ai eu du mal à rentrer dedans... Et je lui trouve quelques défauts quand même ...



Fleur 30/11/2011 21:52


Je suis étonnée de voir que l'on a eu le même ressenti en lisant ce roman. Je dois avouer que je n'ai pas réussi à le lire en entier, à cause de sa lenteur. J'ai trouvé qu'on était beaucoup trop
dans la description et l'introspection, au détriment de la trame et des actions. Je me suis ennuyée en le lisant.


Tout comme toi, je me suis demandée si cela ne venait pas de moi car Virginia Woolf est un très grand écrivain... 

Céline 10/12/2011 17:28



Je pense qu'il faut être dans le bon état d'esprit pour lire ce livre. Et en profiter à petite touches. Ce qui compte le plus, c'est le style et non l'histoire.



Anis 30/11/2011 15:27


Les romans de Virginia Woolf sont toujours assez difficiles à lire car tout y est très lent, très contemplatif. Elle essaie de rendre compte de ces univers intérieurs, des changements
d'atmosphère, toutes choses difficiles à décrire. mais la langue est belle, vraiment magnifique. Merci pour cet article.

Céline 10/12/2011 17:24



Merci de ton billet ! C'est exactement ce que je ressens aussi chez Woolf. Lire chaque page est un régal, mais ce n'est pas un page-turner qui te tient accroché à ton livre jusqu'aux petites
heures de la nuit ...



Présentation

  • : Le blog bleu
  • : Le blog d'une curieuse, avide d'histoires, de récits, de livres, de film et d'imaginaire.
  • Contact

En passant

Envie de vacances, de bouquinage dans un jardin anglais, de farniente...

Recherche

http://www.wikio.fr

Archives

http://www.wikio.fr

Mon planning

Janvier 2013

Lecture commune approximative : Imposture, de Benjamin Markovits, avec George

 

9 Janvier 2013

Lecture commune : Silvia's lovers, de Gaskel, avec Titine

 

20 Janvier 2013

Lecture commune : Les Chouans, de Balzac, avec Maggie, Nathalie , Cléanthe et Marie

 

Février 2013

Lecture commune : La fausse maîtresse, de Balzac, avec Marie

 

4 Mars 2013

Lecture commune : Le temps des métamorphoses, de Poppy Adams, avec Tiphanie, Soukee et Titine

 

Mars 2013

Lecture commune : The scarlett letter, de Nathaniel Hawthorne, avec Noctenbule et Titine

 

Mars 2013

Lecture commune : Quelle époque !, de Trollope, avec Adalana, Shelbylee, Maggie et Titine

 

Avril 2013

Lecture commune : Les vagues, de Virginia Woolf, avec Cléanthe , Anis et Titine


21 Juin 2013

Lecture Commune : Petite soeur, mon amour, avec Valérie

 

 Juin 2013

Lecture de L'Argent, d'Emile Zola dans le cadre du défi On a une relation comme ça, Emile Zola et moi

 

 Juillet 2013

Lecture de La débâcle, d'Emile Zola dans le cadre du défi On a une relation comme ça, Emile Zola et moi

 

 Août 2013

Lecture de Le Docteur Pascal, d'Emile Zola dans le cadre du défi On a une relation comme ça, Emile Zola et moi

 

7 Novembre 2013

Lecture de Le dernier Homme de Camus, dans le cadre du défi Albert Camus

Mes défis persos

On peut me retrouver : whoopsydaisy.jpg
Et j'en fais partie :
wildpal9.png
mythesetlégendes

souver10

D'autres blogs de lectures ?

Cuné a fait le compte et c'est !

 

Et Acr0 a recencé les blogs de fantasy, c'est ici