Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 novembre 2009 6 14 /11 /novembre /2009 18:07
"Si je pouvais rencontrer réellement Alfred Tayler et Emily McVeagh tels que je les ai fait vivre par écrit, tels qu'ils auraient été si la Grande Guerre n'avait pas eu lieu, j'espère qu'ils approuveraient l'existence que je leur ai donné".

Alfred et Emily est un roman qui a une face et un revers. Doris Lessing y imagine la vie qu'aurait eu ses parents si la Guerre de 14 n'avait pas été déclarée, au milieu de leur jeunesse, bouleversant leurs projets et sacrifiant leur avenir.
Avant la guerre, Alfred était un paysan, dans une verte campagne anglaise qui s'apprête à épouser une gironde infirmière londonienne. Emily est une infirmière efficace, dans un hôpital de Londres, amoureuse d'un médecin brillant.
Si la guerre n'avait pas eu lieu, Alfred aurait épousé Betsy, aurait eu des enfants avec elle, serait resté dans sa campagne anglaise, avec sa ferme et ses bêtes. Et il aurait été heureux. Si la guerre n'avait pas eu lieu, Emily aurait épousé ce médecin, serait devenue riche, aurait eu les belles robes et les fanfreluches dont elle rêve, et aurait mis son énergie indomptable au service des autres.
Et Doris Lessing ne serait jamais née.
La première partie de ce roman, la face, décrit les vies idéales d'Alfred et d'Emily, et  on discerne dans l'ombre le destin d'une Europe pacifiée, où les conflits à l'extérieur de l'Europe ne pénètrent que parce qu'ils changent les modes et les coiffures.
Le revers est fait de souvenirs d'enfance de Doris Lessing : la guerre a eu lieu, son père a perdu une jambe et gagné une foule de cauchemars dans les tranchées, ses parents se sont mariés et ont émigré en Rhodésie où ils n'ont rien à y faire.
C'est une très belle médaille que nous présente Doris Lessing, et très triste, même dans la première partie. Je trouve profondément émouvant qu'elle imagine la plus belle vie qu'aurait pu vivre son père et sa mère se serait passé sans elle et sans sa naissance.
Mais c'est surtout la seconde partie qui m'a serré le coeur. De voir ces deux vies gâchées par une guerre ignoble et un exil stupide. De lire les regrets d'une autre vie, d'un autre temps, qui aurait pu être leur et qui leur échappe. La scène où Doris retrouve, dans une malle étiquetée 'à garder pour la traversée', les tenues de ville de sa mère, les robes de dîner et de bal, les étoles, les chaussures, dans une ferme africaine où le confort est des plus rudimentaire, est bouleversante :

" - J'aurais du mettre davantage de naphtaline, observa ma mère d'une voix très froide, presqu'indifférente, comme si elle ne s'apprêtait pas à voir tous les précieux rêves liés à ces robes disparaître dans des trous de mite."

Et il y a en plus, en filigrane, Doris Lessing nous donne les pensées et les réflexions d'une vieille dame intelligente et qui a analysé le monde. Ses quelques notes sur les relations mères-filles, sur le travail des femmes, sur la guerre, sur le colonialisme, sont d'une pertinence remarquable et ne nous donnent qu'une envie : avoir la chance et le privilège de partager une tasse de thé avec elle, et discuter du passé et de l'avenir.
Partager cet article
Repost0

commentaires

Aileean 18/11/2009 14:54


Même si je n'ai pas beaucoup lu de Doris Lessing, c'est un(e) auteur que j'aime assez. Je ne connaissais pas ce livre, il m'intéresse. Je le note.


Céline 01/01/2010 17:33


C'est une auteur que je découvre depuis peu (merci le jury des prix Nobel) et je suis à chaque fois enchantée de ce que je lis. Ces romans sont tous un peu différents, mais à chaque fois
intelligents et séduisants. Et ce dernier roman m'a juste donné envie de la rencontrer !


Présentation

  • : Le blog bleu
  • : Le blog d'une curieuse, avide d'histoires, de récits, de livres, de film et d'imaginaire.
  • Contact

En passant

Envie de vacances, de bouquinage dans un jardin anglais, de farniente...

Recherche

http://www.wikio.fr

Archives

http://www.wikio.fr

Mon planning

Janvier 2013

Lecture commune approximative : Imposture, de Benjamin Markovits, avec George

 

9 Janvier 2013

Lecture commune : Silvia's lovers, de Gaskel, avec Titine

 

20 Janvier 2013

Lecture commune : Les Chouans, de Balzac, avec Maggie, Nathalie , Cléanthe et Marie

 

Février 2013

Lecture commune : La fausse maîtresse, de Balzac, avec Marie

 

4 Mars 2013

Lecture commune : Le temps des métamorphoses, de Poppy Adams, avec Tiphanie, Soukee et Titine

 

Mars 2013

Lecture commune : The scarlett letter, de Nathaniel Hawthorne, avec Noctenbule et Titine

 

Mars 2013

Lecture commune : Quelle époque !, de Trollope, avec Adalana, Shelbylee, Maggie et Titine

 

Avril 2013

Lecture commune : Les vagues, de Virginia Woolf, avec Cléanthe , Anis et Titine


21 Juin 2013

Lecture Commune : Petite soeur, mon amour, avec Valérie

 

 Juin 2013

Lecture de L'Argent, d'Emile Zola dans le cadre du défi On a une relation comme ça, Emile Zola et moi

 

 Juillet 2013

Lecture de La débâcle, d'Emile Zola dans le cadre du défi On a une relation comme ça, Emile Zola et moi

 

 Août 2013

Lecture de Le Docteur Pascal, d'Emile Zola dans le cadre du défi On a une relation comme ça, Emile Zola et moi

 

7 Novembre 2013

Lecture de Le dernier Homme de Camus, dans le cadre du défi Albert Camus

Mes défis persos

On peut me retrouver : whoopsydaisy.jpg
Et j'en fais partie :
wildpal9.png
mythesetlégendes

souver10

D'autres blogs de lectures ?

Cuné a fait le compte et c'est !

 

Et Acr0 a recencé les blogs de fantasy, c'est ici