Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 avril 2011 5 22 /04 /avril /2011 09:18

Bridesheadrevisited.jpg"A door has shut, the low door in the wall I had sought and found in Oxford; open it now and I should find no enchanted garden.

I had come to the surface, into the light of common day and the fresh sea-air, after long captivity in the sunless coral palaces and waving forests of the ocean bed."

 

Brideshead revisited est un roman tout ce qu'il y a de plus anglais. Le jeune Charles Ryder, orphelin de mère et doté d'un père tout ce qu'il y a de plus asocial, rencontre à Oxford Sebastian Marchmain, un jeune homme fantaisiste et gai. Mais derrière cette gaieté se cache une immense blessure : sa famille, et tout ce qui se passe autour du domaine familial, Brideshead.

Charles va tomber amoureux de cette famille, séduit par ces êtres fantasques, catholiques, aristocrates, presque continentaux dans leur extravaguance. Quite à perdre l'amitié de Sebastian.

 

"It seems to me that I grew younger daily with each adult habit that I acquired. I had lived a lonely childhood and a boyhood straitened by war and avershadowed by bereavement; to the hard bachelordom of english adolescence, the premature dignity and authority of the school system, I had added a sad and grim strain of my own. Now, that summer term with Sebastian, it seemed as though I was being given a brief spell of what I had never known, a happy childhood, and though its toys were silk shirts and liqueurs and gigars and its naughtiness high in the catalogue of grave sins, there was something of nursery freshness about us that fell little short of the joy of innocence. At the end of the term, I took my first schools; it was necessary to pass, if I was to remain at Oxford, and pass I did, after a week in which I forbade Sebastian my rooms and sat up to a late hour, with iced black coffee and charcoal biscuit, cramming myself with the neglected texts."

 

C'est un roman qui m'a laissé une impression mitigée : il est excellent, mais quelque chose n'a pas accroché chez moi.

Il raconte la fin d'une époque, de celle de Downton Abbey, de l'aristocratie triomphante. L'ambiance 'fin de siècle', fin d'une époque où la noblesse voulait encore dire quelque chose est merveilleusement décrite et est d'autant plus sensible que le premier chapitre nous montre que cette époque va finir, et finir de la manière la plus tragique possible : la guerre.

 

"Had it come to him, at that moment, an awakened memory of childhood, a dream in the nursery - 'When I'm grown up I'll sleep in the Queen's bed in the Chinese drawing-room' - the apotheosis of adult grandeur?"

 

Les personnages sont tous très beaux. Charles Ryder est un narrateur très sympathique, avec lequel on se plait. La famille Marchmain est étonnante, et terriblement sympathique. Dans un tout autre genre, elle m'a fait penser à certains personnages de Nancy Mitford, complètement excentriques. J'ai également bien aimé Anthony Blanche si ... continental.

 

" 'Well, they are rich in the way people are who just let their money sit quiet.' "

 

C'est un roman qui aborde avec beaucoup de délicatesse des sujets complexes. J'ai trouvé la manière dont est abordée l'homosexualité (la bisexualité ?) très fine et intelligence, avec beaucoup de douceur. De la même manière, la description de la religion catholique est, malgré l'athéisme du narrateur, remplie d'une certaine tendresse assez émouvante.

 

" ' 'Not quite my cup of tea,' I thought, 'this is too English.' I have the fancy for rather spicy things, you know, not for the shade of the cedar tree, the cucumber sandwich, the silver cream-jug, the English girl dressed in whatever English girls do wear for tennis - not that, not Jane Austen, not M-m-miss M-m-mitford. ' "


Malgré toutes ces qualités, je n'ai pas complètement accroché et je serais bien incapable de dire pourquoi... Est-ce le style ? Est-ce autre chose ? Je reprenais le livre avec beaucoup de plaisir, mais je le reposais sans remord, et sans avoir particulièrement envie de le reprendre non plus ...

Lu dans le cadre du Challenge Vintage

goldenvintage

 

Lu dans le cadre du Challenge God Save the livres

Challenge-anglais-copie-1

 

Lu dans le cadre du Challenge La Littérature fait son cinema

Challenge La littérature fait son cinéma 3e catégorie

Partager cet article

Published by Céline - dans Lecture
commenter cet article

commentaires

jpascal 24/03/2013 18:36


Il me semble que Peter Hitchens en parle très bien:http://hitchensblog.mailonsunday.co.uk/2013/03/not-about-teddy-bears-and-plovers-eggs-brideshead-revisited-revisited.html

Céline 01/04/2013 12:29



Merci pour le lien, j'irais lire ça.



Virgule 16/12/2012 15:13


Je sors de cette lecture avec le même sentiment mitigé que toi et j'en suis triste, parce que j'aurais aimé m'enthousiasmer davantage pour ce roman. Mais il faut dire que le thème de la religion
est pour moi particulièrement ennuyeux...

Céline 18/12/2012 09:33



Ca me rassure de voir que je ne suis pas la seule à avoir l'impression d'être "passée à côté" de ce roman... Ce n'est pas tant le thème de la religion qui m'a fait ça, que le style, que j'ai
trouvé extrêmement détaché.



Sabbio 27/04/2011 09:17



Yes!!! I've found it :D Sur youtube en plusieurs parties! La satisfaction du jour ; merci dem'avoir fait connaître cette série!



Céline 27/04/2011 09:58



Cooool ! J'irais voir ça un de ces jours :)



Sabbio 27/04/2011 09:02



Voilà ce qu'on peut lire sur cette mini série "The adaptation is so good that one can read Waugh's novel while watching and practically not miss a word. The lush prose of the novel is there, as
well as perfect visual imagery of the settings, absolutely essential to the integrity of the piece."


Je dois la trouver! ^^



Céline 27/04/2011 09:58



Mmmmmm, ça sent bon...



Sabbio 27/04/2011 08:55



Jeremy Irons?!? Il n'en faut pas plus pour me faire chavirer! Je vais essayer de la dénicher ^^



Céline 27/04/2011 09:58



:) J'aime beaucoup aussi ...



Présentation

  • : Le blog bleu
  • : Le blog d'une curieuse, avide d'histoires, de récits, de livres, de film et d'imaginaire.
  • Contact

En passant

Envie de vacances, de bouquinage dans un jardin anglais, de farniente...

Recherche

http://www.wikio.fr

http://www.wikio.fr

Mon planning

Janvier 2013

Lecture commune approximative : Imposture, de Benjamin Markovits, avec George

 

9 Janvier 2013

Lecture commune : Silvia's lovers, de Gaskel, avec Titine

 

20 Janvier 2013

Lecture commune : Les Chouans, de Balzac, avec Maggie, Nathalie , Cléanthe et Marie

 

Février 2013

Lecture commune : La fausse maîtresse, de Balzac, avec Marie

 

4 Mars 2013

Lecture commune : Le temps des métamorphoses, de Poppy Adams, avec Tiphanie, Soukee et Titine

 

Mars 2013

Lecture commune : The scarlett letter, de Nathaniel Hawthorne, avec Noctenbule et Titine

 

Mars 2013

Lecture commune : Quelle époque !, de Trollope, avec Adalana, Shelbylee, Maggie et Titine

 

Avril 2013

Lecture commune : Les vagues, de Virginia Woolf, avec Cléanthe , Anis et Titine


21 Juin 2013

Lecture Commune : Petite soeur, mon amour, avec Valérie

 

 Juin 2013

Lecture de L'Argent, d'Emile Zola dans le cadre du défi On a une relation comme ça, Emile Zola et moi

 

 Juillet 2013

Lecture de La débâcle, d'Emile Zola dans le cadre du défi On a une relation comme ça, Emile Zola et moi

 

 Août 2013

Lecture de Le Docteur Pascal, d'Emile Zola dans le cadre du défi On a une relation comme ça, Emile Zola et moi

 

7 Novembre 2013

Lecture de Le dernier Homme de Camus, dans le cadre du défi Albert Camus

Mes défis persos

On peut me retrouver : whoopsydaisy.jpg
Et j'en fais partie :
wildpal9.png
mythesetlégendes

souver10

D'autres blogs de lectures ?

Cuné a fait le compte et c'est !

 

Et Acr0 a recencé les blogs de fantasy, c'est ici