Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 septembre 2009 2 15 /09 /septembre /2009 19:01
"L'idée, c'est de sortir un petit peu moins con qu'on y est entré."
Des images qui clignotent, floues, comme vues entre des yeux mi-clos. Des bruits lointains, étranges, agressifs, de grilles, de clés, de cris. Des insultes qui fusent, on ne sait pas d'où.
Un gamin, Malik, 19 ans, cheveux trop longs, cicatrice sur la joue, l'air paumé face à son avocat, qui lui annonce son transfert à la centrale.
Découverte d'un milieu différent. Une sorte de huis clos surpeuplé, où règne la promiscuité, la saleté, la tension, la violence. Où les matons ne sont que des pièces aux mains de deux joueurs autrement plus puissants, le clan des Barbus, et celui des Corses. "Si tu ne le tues pas, c'est moi qui te tue" et voilà Malik à la solde du puissant, du léonin parrain des Corses, César. Le film dure six ans, six ans pendant lesquels le petit Malik, armé de sa timidité, de son insignifiance, de son intelligence, de sa curiosité et de son profond désir de vivre, va s'adapter à la prison et devenir un parfait criminel.
Ce film n'est pas un film social dénonçant les conditions de détention en France. Il le fait malgré tout, montre la misère de notre système pénitentiaire, ses efforts infructueux pour réinsérer, la violence qui transforme de agneaux égarés en loups dangereux. Mais ce n'est que le cadre. Ce qui compte, c'est Malik, ses remords, sa lutte quotidienne et cruelle pour sa survie et ces quelques instants d'émotion absolue, quand il retrouve par moment la liberté, le chant des oiseaux et les vagues de la mer léchant ses pieds.
Via ce jeune garçon, le film acquiert une résonance intemporelle, quasi mythologique : le petit rien qui, par son talent et ses épreuves, devient chef, héros, parrain, prophète, dieu est de tous les temps, de tous les lieux et de tous les mythes.
Et le regard un peu perdu de Tahar Rahim, face au magistral Niels Arestrup (extraordinaire César), donne toute sa profondeur au petit Malik.
Bref, un film dur, violent, sans concessions, mais un chef d'oeuvre inoubliable.

Partager cet article
Repost0

commentaires

T

Entièrement d'accord avec toi, c'est un très grand film âpre, violent dont les acteurs sont exceptionnels.


Répondre
C

Dommage qu'il n'y ait pas plus de films comme ça ! Juste parfait ...


A

Après le terrible "Hunger" de ce début d'année, j'ai traîné pour le voir...pourtant, je n'en ai entendu que du bien et ton commentaire le prouve aussi. Je vais tenter de le voir ces jours
ci.
Bonne semaine!


Répondre
C

C'est pas vraiment pareil que Hunger (un gros coup de massue pour moi aussi, je t'avoue). Le prophète a une construction plus classique que Hunger, où elle m'avait énormément destabilisée.
Par ailleurs, Hunger fonctionnait en nous montrant l'atrocité de la prison et en jouant dessus. C'est (beaucoup) moins marqué dans Le Prophète, où on nous montre surtout la promiscuité,
l'humiliation et la violence. Mais pas de passage à tabac comme dans Hunger.
Enfin, Le prophète se termine bien (en tout cas pour le héros), alors que Hunger ...


Présentation

  • : Le blog bleu
  • : Le blog d'une curieuse, avide d'histoires, de récits, de livres, de film et d'imaginaire.
  • Contact

En passant

Envie de vacances, de bouquinage dans un jardin anglais, de farniente...

Recherche

http://www.wikio.fr

Archives

http://www.wikio.fr

Mon planning

Janvier 2013

Lecture commune approximative : Imposture, de Benjamin Markovits, avec George

 

9 Janvier 2013

Lecture commune : Silvia's lovers, de Gaskel, avec Titine

 

20 Janvier 2013

Lecture commune : Les Chouans, de Balzac, avec Maggie, Nathalie , Cléanthe et Marie

 

Février 2013

Lecture commune : La fausse maîtresse, de Balzac, avec Marie

 

4 Mars 2013

Lecture commune : Le temps des métamorphoses, de Poppy Adams, avec Tiphanie, Soukee et Titine

 

Mars 2013

Lecture commune : The scarlett letter, de Nathaniel Hawthorne, avec Noctenbule et Titine

 

Mars 2013

Lecture commune : Quelle époque !, de Trollope, avec Adalana, Shelbylee, Maggie et Titine

 

Avril 2013

Lecture commune : Les vagues, de Virginia Woolf, avec Cléanthe , Anis et Titine


21 Juin 2013

Lecture Commune : Petite soeur, mon amour, avec Valérie

 

 Juin 2013

Lecture de L'Argent, d'Emile Zola dans le cadre du défi On a une relation comme ça, Emile Zola et moi

 

 Juillet 2013

Lecture de La débâcle, d'Emile Zola dans le cadre du défi On a une relation comme ça, Emile Zola et moi

 

 Août 2013

Lecture de Le Docteur Pascal, d'Emile Zola dans le cadre du défi On a une relation comme ça, Emile Zola et moi

 

7 Novembre 2013

Lecture de Le dernier Homme de Camus, dans le cadre du défi Albert Camus

Mes défis persos

On peut me retrouver : whoopsydaisy.jpg
Et j'en fais partie :
wildpal9.png
mythesetlégendes

souver10

D'autres blogs de lectures ?

Cuné a fait le compte et c'est !

 

Et Acr0 a recencé les blogs de fantasy, c'est ici