Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 octobre 2012 1 29 /10 /octobre /2012 17:00

DaddyLongLegs.jpg"Everybody likes a few surprises; it's a perfectly human craving. But I never had one until Mrs Lippett called me to the office to tell me that Mr John Smith was going to send me to college."

 

Judy Abbott a vécu toute sa jeune vie dans un orphelinat et son avenir n’est guère plus brillant que son enfance : elle est promise à travailler au sein de cet orphelinat. Jusqu’au jour où un des riches donateurs de l’orphelinat, séduit par une de ses rédactions décide de lui payer l’université, afin qu’elle devienne écrivain. Deux conditions à ce miracle : qu’elle lui écrive chaque mois une lettre, afin qu’il puisse juger de son talent d’écrivain – lettre à laquelle il ne répondra pas ; et qu’elle ne cherche jamais à connaître son nom. Pour elle, il restera Mr John Smith, un nom qui ne lui plait pas du tout et qu’elle rebaptise en Mr Daddy Long Legs,  terme anglais pour les faucheux, ces grandes araignées maigres à grande jambes. Car c’est bien à ça que la silhouette de Daddy Long Legs lui a fait penser quand elle l’a vu, de loin, repartir de l’orphelinat.

Trois années d’université, la découverte de la littérature, la découverte de l’amitié, la découverte de l’amour. Une jeune fille qui grandit, qui développe son caractère, ses colères envers son « Daddy Long Legs » qu’elle aime malgré tout – car qui peut elle aimer d’autre ?, ses peines, ses joies et sa liberté.


Voici un très joli roman, que j’ai pris beaucoup de plaisir à lire. Judy est une interlocutrice vive, gaie, joyeuse et sa description du pensionnat est originale. Alors que, dans la plupart des récits de ce genre, le narrateur regrette se vie d’avant, sa famille et met un peu de temps à s’habituer à la vie en communauté, Judy est tout le contraire : la vie en communauté, après 15 ans d’orphelinat, elle connaît et il n’y a rien, ni directrice bienveillante, ni amie d’enfance qu’elle regrette.

Cette sorte de virginité facilite encore l’identification à l’héroïne. A travers ses yeux, nous découvrons ce monde, nous nous attachons à ses camarades et, hélas, ce qui n’a pas du tout marché chez moi, nous ne tombons pas amoureuse.


Car c’est là le seul reproche que je ferais à ce livre : l’histoire d’amour. Il est difficile de la critiquer sans en dire trop, mais elle m’a semblé vraiment mal ficelée. Et gênante, à la fin, quand une sorte de tabou tombe. Dommage, car je suis sortie du livre avec un goût amer, alors que tout le reste est un régal !

 

 

Lu dans le cadre du challenge Une rentrée en pensionnat sur whoopsy-daisy

pensionnat2

 

Lu dans le cadre du challenge Cartable et Tableau Noir

CartableTableauNoir

Lu en anglais

Lirenanglais

Partager cet article

Repost 0
Published by Céline - dans Lecture
commenter cet article

commentaires

Merquin 17/11/2012 20:06


C'était une de mes lectures en VO et épistollaire au collège. J'avais bien aimé je crois, c'était une lecture facile. Et oui, le bienfaiteur aurait dû être surnommé différemment. Mais ça reste de
la littérature. Dans le Bossu de Paul Féval, Lagardère se marie avec la fille (d'un autre père) qu'il a élevée. Donc ça ne m'avait pas
choqué.

Céline 07/12/2012 21:47



Je crois que le Bossu m'aurait atrocement choquée :D (et pourtant, je ne suis pas choquée par Lolita - je suis une fille bizarre...)



Vert 31/10/2012 19:36


Mais euh t'as fini de ressortir mes coups de coeur de mon enfance xD


J'adore ce roman, je le relis une fois l'an en général... ceci dit la fin ne m'a jamais passionné non plus, mais toutes les lettres, j'adore ^^

Céline 10/11/2012 12:31



j'aurais rêvé le découvrir durant mon enfance ... Les lettres sont pétillantes d'esprit !



Petite Fleur 30/10/2012 21:00


Lu il n'y a pas très longtemps, j'ai moi aussi beaucoup apprécié ce roman. Et je me souviens avoir tiqué comme toi sur l'histoire d'amour :-) Mais, ça n'empêche que je m'étais terriblement
attachée à Judy, si pleine de vie.

Céline 10/11/2012 12:20



Judy est un personnage génial. On rêve d'une amie comme elle, vivante, gaie, joyeuse et franche comme l'or.



keisha 30/10/2012 06:07


La fin ne m'a pas vraiment étonnée, mais je n'en garde pas un mauvais souvenir.

Céline 30/10/2012 13:35



On sent venir le coup de très loin, mais c'est ça qui est rigolo : savoir quand Judy elle même ignore encore.



maggie 29/10/2012 18:10


J'en garde un très bon souvenir mais je n'ai pas ressenti de malaise, bien qu'on se doute un peu du coup de théâtre final

Céline 30/10/2012 13:35



Ce qui m'a gênée, c'est que son amoureux soit "Daddy". Le côté incestueux, comme le fait qu'il use de sa position de tuteur pour l'empêcher de rencontrer d'autres jeunes hommes me met mal à
l'aise.



Présentation

  • : Le blog bleu
  • : Le blog d'une curieuse, avide d'histoires, de récits, de livres, de film et d'imaginaire.
  • Contact

En passant

Envie de vacances, de bouquinage dans un jardin anglais, de farniente...

Recherche

http://www.wikio.fr

Archives

http://www.wikio.fr

Mon planning

Janvier 2013

Lecture commune approximative : Imposture, de Benjamin Markovits, avec George

 

9 Janvier 2013

Lecture commune : Silvia's lovers, de Gaskel, avec Titine

 

20 Janvier 2013

Lecture commune : Les Chouans, de Balzac, avec Maggie, Nathalie , Cléanthe et Marie

 

Février 2013

Lecture commune : La fausse maîtresse, de Balzac, avec Marie

 

4 Mars 2013

Lecture commune : Le temps des métamorphoses, de Poppy Adams, avec Tiphanie, Soukee et Titine

 

Mars 2013

Lecture commune : The scarlett letter, de Nathaniel Hawthorne, avec Noctenbule et Titine

 

Mars 2013

Lecture commune : Quelle époque !, de Trollope, avec Adalana, Shelbylee, Maggie et Titine

 

Avril 2013

Lecture commune : Les vagues, de Virginia Woolf, avec Cléanthe , Anis et Titine


21 Juin 2013

Lecture Commune : Petite soeur, mon amour, avec Valérie

 

 Juin 2013

Lecture de L'Argent, d'Emile Zola dans le cadre du défi On a une relation comme ça, Emile Zola et moi

 

 Juillet 2013

Lecture de La débâcle, d'Emile Zola dans le cadre du défi On a une relation comme ça, Emile Zola et moi

 

 Août 2013

Lecture de Le Docteur Pascal, d'Emile Zola dans le cadre du défi On a une relation comme ça, Emile Zola et moi

 

7 Novembre 2013

Lecture de Le dernier Homme de Camus, dans le cadre du défi Albert Camus

Mes défis persos

On peut me retrouver : whoopsydaisy.jpg
Et j'en fais partie :
wildpal9.png
mythesetlégendes

souver10

D'autres blogs de lectures ?

Cuné a fait le compte et c'est !

 

Et Acr0 a recencé les blogs de fantasy, c'est ici