Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 janvier 2012 7 08 /01 /janvier /2012 17:54

lejeudelamouretduhasard.gif

"Doranthe et moi, nous sommes destinés l'un à l'autre, il doit m'épouser ; si vous saviez combien je lui tiendrai compte de ce qu'il fait aujourd'hui pour moi, combien mon coeur gardera le souvenir de l'excès de tendresse qu'il me montre, si vous saviez combien tout cela va rendre notre union aimable, il ne pourra jamais se rappeler notre histoire sans m'aimer, je 'y songerai jamais que je ne l'aime ; vous avez fondé notre bonheur pour la vie en me laissant faire, c'est un mariage unique, c'est le coup du hasard le plus singulier, le plus heureux, le plus ..."

 

Silvia a été promise par son père à Dorante, le fils d'un ami que ni l'un ni l'autre n'a jamais rencontré mais qui est précédé d'une réputation des plus flatteuses. Pour mieux connaître avant de s'engager l'homme avec lequel elle va passer sa vie, Silvia échange de rôle avec sa servante, Lisette, pour surprendre Dorante quand il n'est pas en situation de séduction.

Mais ce à quoi elle ne s'attendait pas, c'est que Dorante fasse la même chose avec son valet, Arlequin, et se présente chez son père sous le déguisement de Bourguignon.

Voilà Lisette et Arlequin à se séduire, sous les traits de grands seigneurs, tandis que Silvia et Dorante, déguisés en serviteurs, vivent un coup de foudre et  découvrent l'amour.

 

Voici la pièce que j'ai lue pour cet session de 1000 ans de littérature française, chez Bookine, et je n'ai pas été déçue. Je l'ai vue hier, au Théâtre Mouffetard pour leur dernière et je l'ai relue ensuite pour le plaisir, en me régalant de la langue et de l'humour de Marivaux.

SilviaDorante.jpgOn trouve deux pièces en une, dans Le jeu de l'amour et du hasard : une grosse farce, pleine de quiproquos et d'humour (plus ou moins fin) dans la drague que se font Arlequin en Dorante et Lisette en Silvia ; et une comédie romantique dans la rencontre entre Dorante et Silvia. Arlequin et Lisette profite de la bonne chance qui leur est donnée de faire un bon mariage et de prendre la place des maîtres avec un plaisir évident, s'amusant à les singer et à les humilier - comme ces esclaves qui, à Rome, le jour de Carnaval, prenaient pour un jour la place des maîtres.

Pour Dorante et Silvia, l'affaire est plus corsée : pensant tomber amoureux d'un valet ou d'une chambrière, d'un être totalement en dessous de leur position sociale, ils s'angoissent, les tourments qui les occupent n'étant pas très éloignés de ceux qui éloignent Darcy de Lizzie dans Pride and Prejudice.

Mais à la fin, l'amour triomphe - et la paix sociale, et chacun revient à sa place, sous l'oeil amusé des spectateurs/metteurs en scène que sont le père et le frère de Silvia.

 

LisetteArlequin-copie-1.jpgL'adaptation mise en scène par Xavier Lemaire est excellente. Elle pétille de joie et de gaieté : Isabelle Andréani en particulier nous fait une Silvia adorable, pleine de peps et d'énergie, qui envoie valdinguer tous son monde, et en particulier son Arlequin ; Gaëlle Billaut-Danno est une Silvia piquante et pleine d'esprit, si joliement manipulatrice qu'on lui pardonnerait presque la manière dont elle emmêle entre ses griffes le très charmant Lionel Pascal, un séduisant Dorante, plein de fougue et de violence refoulée.

 

Malheureusement - pour vous, c'était hier la dernière des représentations ; mais heureusement - pour vous et pour nous,un DVD est sorti de la pièce. Je vous le conseille de tout coeur !

 

Lu dans le cadre du challenge 1000 ans de littérature française

1000ans

Partager cet article
Repost0

commentaires

Aymeline 14/01/2012 01:38


J'adore Marivaux, je n'ai jamais vu une de ses pièces au théâtre mais ce que tu dis sur cette pièce me tente beaucoup :)

Céline 21/01/2012 17:10



C'est toujours un régal de voir du théâtre classique "en vrai" : c'est là qu'on se rend compte que les mots de la pièce sont faits pour être dits.



dasola 10/01/2012 10:13


Bonjour, ce que j'aime chez Marivaux, c'est cette langue pure du XVIIIème siècle. C'est une merveille. Les pièces sont toutes très bien. Bonne journée et bonne année 2012 (avec un peu de retard).

Céline 21/01/2012 16:47



La langue de Marivaux est très belle, très élégante et sans être datée... Bonne année à toi aussi (avec encore plus de retard !)



choupynette 09/01/2012 12:22


je ne l'ai jamais vue au théâtre, mais j'ai beaucoup aimé lire la pièce!

Céline 10/01/2012 17:58



Je préfère généralement voir les pièces au théâtre plutôt que de seulement les lire.



Grominou 09/01/2012 04:05


Quand j'étais ado, j'avais entendu cette pièce en radio-théâtre, j'avaisadoré!

Céline 10/01/2012 17:57



C'est un régal que d'entendre la langue de Marivaux !



Présentation

  • : Le blog bleu
  • : Le blog d'une curieuse, avide d'histoires, de récits, de livres, de film et d'imaginaire.
  • Contact

En passant

Envie de vacances, de bouquinage dans un jardin anglais, de farniente...

Recherche

http://www.wikio.fr

Archives

http://www.wikio.fr

Mon planning

Janvier 2013

Lecture commune approximative : Imposture, de Benjamin Markovits, avec George

 

9 Janvier 2013

Lecture commune : Silvia's lovers, de Gaskel, avec Titine

 

20 Janvier 2013

Lecture commune : Les Chouans, de Balzac, avec Maggie, Nathalie , Cléanthe et Marie

 

Février 2013

Lecture commune : La fausse maîtresse, de Balzac, avec Marie

 

4 Mars 2013

Lecture commune : Le temps des métamorphoses, de Poppy Adams, avec Tiphanie, Soukee et Titine

 

Mars 2013

Lecture commune : The scarlett letter, de Nathaniel Hawthorne, avec Noctenbule et Titine

 

Mars 2013

Lecture commune : Quelle époque !, de Trollope, avec Adalana, Shelbylee, Maggie et Titine

 

Avril 2013

Lecture commune : Les vagues, de Virginia Woolf, avec Cléanthe , Anis et Titine


21 Juin 2013

Lecture Commune : Petite soeur, mon amour, avec Valérie

 

 Juin 2013

Lecture de L'Argent, d'Emile Zola dans le cadre du défi On a une relation comme ça, Emile Zola et moi

 

 Juillet 2013

Lecture de La débâcle, d'Emile Zola dans le cadre du défi On a une relation comme ça, Emile Zola et moi

 

 Août 2013

Lecture de Le Docteur Pascal, d'Emile Zola dans le cadre du défi On a une relation comme ça, Emile Zola et moi

 

7 Novembre 2013

Lecture de Le dernier Homme de Camus, dans le cadre du défi Albert Camus

Mes défis persos

On peut me retrouver : whoopsydaisy.jpg
Et j'en fais partie :
wildpal9.png
mythesetlégendes

souver10

D'autres blogs de lectures ?

Cuné a fait le compte et c'est !

 

Et Acr0 a recencé les blogs de fantasy, c'est ici